AliExpress, Wish : la bamboche des prix bas, c’est fini ?

Spread the love
AliExpress, Wish : la bamboche des prix bas, c'est fini ?

Au 1er juillet 2021, les tarifs des produits achetés en ligne sur ces plateformes augmenteront de 20 %. Pourquoi ? Parce qu’une nouvelle taxe sera mise en place à l’initiative de la Commission européenne.

De quoi revoir certaines habitudes de consommation qui se sont fort développées pendant la crise sanitaire.

La Commission européenne via cette nouvelle taxe, nommée Import Control system 2 (ICS2), cible les commandes sur les sites de e-commerce en provenance d’Asie. Concrètement, c’est la fin des petites commandes livrées depuis la Chine à des prix défiants toute concurrence.

publicité

La TVA pour tous

Dans le détail, les résidents de l’Union Européenne ne payaient jusqu’alors la TVA que sur les colis dont la valeur de l’envoi était supérieure à 22 euros. Avec cette nouvelle mesure, tous les colis provenant de pays hors Union Européenne seront taxés, dès le premier euro.

Les sites de e-commerce qui autorisent des commandes de ce type seront désormais considérées comme des “acheteurs revendeurs” et non plus des “intermédiaires transparents”.

Amazon et AliExpress se sont engagés à respecter la réglementation en matière de vente, de taxe et de déclaration douanières. Mais les habitués de ces sites de e-commerce ont noté depuis quelques mois la possibilité pour de très nombreux produits d’être livrés depuis l’Espagne, voire la France, en lieu et place de la Chine ou de la Russie. De quoi relativiser les effets de l’annonce.

Les places de marché également concernées

La décision concerne également les places de marché qui ont pignon sur rue via des marques bien identifiées en France : La Fnac/Darty, ou encore Cdiscount, et la marketplace d’Amazon bien sûr.

A noter enfin que certains sites de e-commerce avertissent déjà de retards dans les livraisons à cause des contrôles qui vont se multiplier.

Leave a Reply