Free lance une box 4G+ pour les "oubliés" du très haut débit filaire

Une “nouvelle Box permet de se connecter à Internet en très haut débit et en toute facilité pour les abonnés qui ne disposent pas d’une connexion filaire avec un débit suffisant mais qui reçoivent la 4G+”. Voilà comment Free a présenté sa nouvelle Box 4G+, sensée permettre à tous ses abonnés éligibles d’avoir accès à un internet à très haut débit. Et c’est bien là que le bât blesse.

Pour accéder à cette Box, qui promet un débit descendant maximum théorique de 320 Mbits/s capé à 250 Go de données par mois pour un abonnement mensuel de 29,90 euros, il faudra y être éligible.

Si Free revendique la couverture effective de 93 % de la population française en 4G, cette box dotée du standard WiFi AC 1300, qui bénéficie de quatre ports Ethernet ainsi que d’une compatibilité avec les bandes Wi-Fi 2,4 et 5 GHz, ne sera pas accessible à l’ensemble des personnes se trouvant dans la situation de devoir recourir à un tel expédient. Pour l’heure, rien n’indique que la box, qui ne sera disponible que “dans les zones couvertes respectivement par l’agrégation de deux ou trois bandes de fréquence 4G”, pourra s’avérer comme un substitut de choix à la Delta de Free, qui permet pour sa part l’agrégation 4G/xDSL.

La disponibilité de l’offre sur le réseau mobile de Free permettra t-elle à cette offre de trouver son public ?

Reste que le déploiement actuel du réseau mobile de Free, renforcé par l’apport de nombreuses fréquences sur la bande des 700 MHz, pourrait à terme permettre à cette nouvelle offre, qui donne tout de même la possibilité de connecter jusqu’à 64 appareils simultanément, de s’imposer chez les abonnés résidant dans certains territoires “oubliés” du très haut débit filaire.

Rappelons que l’opérateur de Xavier Niel, qui a le plus profité de la libération de la bande des 700 MHz, a ainsi enregistré la plus forte hausse de sites 4G mis en service au mois d’août, avec 251 sites supplémentaires, pour un total de 13 246 sites mis en service, ce qui le place tout de même loin derrière ses concurrents directs. A voir si la disponibilité de l’offre sur le réseau mobile de Free permettra à cette offre de trouver son public.

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply