Un faux site, mais un vraie arnaque

Un remboursement d’impôts ! Voilà bien une chose qui ferait plaisir à des millions de Français à l’approche des fêtes de fin d’année (et pas qu’à cette période d’ailleurs !). C’est justement ce que propose le site Impots.Gouv.App ! Petit souci toutefois, malgré un habillage impeccable, il ne s’agit aucunement d’un site officiel, mais d’un site frauduleux, visant à dérober les données personnelles des internautes.

En effet, la Direction Générale des Finances Publiques a tenu à intervenir personnellement pour expliquer cette arnaque pas forcément simple à déceler au premier coup d’oeil. Ainsi, l’interface générale copie parfaitement le site officiel, et seul un coup d’oeil à l’URL du site permet de se rendre compte de l’arnaque. Plutôt que d’adopter le .fr des sites web officiels français, le site en question se terminait en effet en .app.

Arnaque faux site impôts

Histoire d’appâter un maximum d’internautes, les auteurs du site ont également pris le soin d’envoyer un mail à certains contribuables, les invitant à se rendre sur le (faux) site pour calculer un remboursement d’impôts. Une fois les identifiants renseignés, les auteurs de l’arnaque avaient alors accès aux données personnelles des contribuables… et à leurs informations bancaires.

Sur son site (officiel cette fois), la Direction Générale des Finances Publiques indique : « Un site frauduleux impots.gouv.app imitant parfaitement l’accès à l’espace particulier de notre site a tenté de subtiliser les informations personnelles des usagers pour pirater leur véritable compte. » Rappelons en effet que le seul et unique site web officiel des impôts est le site impots.gouv.fr.

Pas de panique toutefois, si vous n’avez pas déjà visité le site web en question, vous ne pourrez plus vous faire piéger, ce dernier ayant désormais été mis hors d’état de nuire. Reste à savoir maintenant combien d’internautes ont été dépouillés de leurs données personnelles et bancaires, en pensant calculer un éventuel remboursement d’impôts…

Advertisements

Leave a Reply