Vert ou rouge : qu’est ce que la couleur de mon département changera pour moi, le 11 mai? – Libération

Vert, rouge ou orange : les Français ont découvert jeudi soir plusieurs cartes de France qui devraient guider, suivant la situation dans leur département, l’ampleur du déconfinement à partir du 11 mai. Une présentation mise à jour régulièrement, en fonction de l’évolution de plusieurs critères, comme la circulation du virus ou la saturation des services de réanimation (des erreurs ont par ailleurs été corrigés vendredi par rapport à la carte de la veille). Mais c’est la situation au 7 mai, date à partir de laquelle seules les couleurs rouge et vert devraient subsister, qui conditionnera réellement ce qui se passera le lundi suivant dans chaque territoire. 

Pour l’heure, les conséquences de ce classement sur l’amplitude du déconfinement d’un département par rapport à un autre en fonction de sa couleur semblent limitées. Les deux seuls exemples donnés par le gouvernement sont les espaces verts (maintenus fermés dans les départements en rouge) et le retour en classe des élèves de sixième et cinquième, autorisé à partir du 18 mai pour les territoires en vert et a priori repoussé dans ceux en rouge. Mais sinon, «l’essentiel de la levée du confinement est à peu près identique quel que soit le département dans lequel on se situe», a rappelé le ministre de la Santé, Olivier Véran, jeudi soir sur LCI. Il en est ainsi des mesures comme l’ouverture des écoles ou des commerces jusqu’ici fermés, ou l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes, qui s’appliqueront quelle que soit la couleur du territoire.

Pour autant, a averti Véran, «si vous êtes dans une zone qui est déjà rouge au moment de la levée du confinement, si on a des alertes sur l’apparition de clusters [foyers d’infection, ndlr], on peut être amenés à prendre plus facilement des mesures de fermeture, de restrictions supplémentaires [écoles, commerces]». Bref, «ce sont des départements qui sont sous surveillance encore plus étroite». Et le passage d’un département du vert au rouge pourrait entraîner le retour «de mesures de confinement territorialisées».
Luc Peillon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *