Uber Eats et Deliveroo livrent vos courses du quotidien

Spread the love
Uber Eats et Deliveroo livrent vos courses du quotidien

Les grandes enseignes ne cachent pas leur soif de conquête des centres-villes, et dans cette optique, cherchent à étoffer leurs options d’achat pour inciter davantage de consommateurs en ligne à se tourner vers la livraison à domicile. Uber Eats et Deliveroo saisissent cette opportunité pour devenir des maillons de la chaîne logistique des courses quotidiennes.

Les détaillants s’associent de plus en plus avec des services de livraison pour desservir les clients touchés par les fermetures et les limitations de déplacement.  Carrefour hier, et Casino aujourd’hui : voilà que les deux groupes viennent d’annoncer la même semaine des partenariats avec les plateformes de livraison à domicile populaires.

Après l’Italie, la Belgique et l’Espagne, Carrefour a annoncé mardi 6 avril étendre son partenariat avec Deliveroo dans l’Hexagone pour livrer des produits d’épicerie à la demande en moins de 30 minutes au domicile des clients. Le groupe Casino quant à lui a déclaré ce mercredi 7 avril s’unir à Uber Eats pour délivrer un service similaire à ses clients accros du smartphone.

publicité

Périodes de tests et déploiements progressifs

Le groupe Casino a précisé que le service allait être déployé dans une trentaines d’aggloméartions françaises pour commencer, avant de progressivement se développer sur 500 magasins d’ici l’automne prochain. Les clients pourront commander via l’application Uber Eats des centaines de produits, de l’alimentation du quotidien, aux produits d’entretien, mais aussi des produits de beauté et des boissons.

D’ici mai 2021, Casino a fait savoir que 100 magasins Franpris et 50 magasins Monop’ proposeront également ce service de livraison via l’application Uber Eats.

De son côté, Carrefour a prévu de servir d’abord Paris avec Deliveroo, avant d’étendre ce service à une dizaine d’autres grandes villes dans les prochains mois. En Italie, Carrefour a déjà déployé un service similaire sur 50 villes, tandis qu’en Espagne, le leader de la grande distribution est partenaire de Deliveroo depuis le printemps 2020.

« Ce partenariat d’envergure internationale marque une nouvelle étape dans le développement de notre e-commerce. Il nous permet d’élargir significativement la diffusion de nos services, à un moment crucial d’accélération du marché. La présence de Carrefour sur Deliveroo en France, en Belgique, en Italie et en Espagne renforce ainsi la visibilité de nos services e-commerce auprès d’un public très large, en complément de nos offres de livraison en propre et de nos autres partenariats » affirme Elodie Perthuisot, directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale du groupe Carrefour, citée dans un communiqué.

Carrefour est aussi partenaire d’Uber Eats

Dans la même veine, Carrefour a déjà noué l’an passé un partenariat avec Uber Eats. Après un déploiement progressif de ce service à la demande, le groupe a fait savoir en juillet dernier que la barre des 330 points de vente était franchie dans 91 agglomérations, couvrant 25 % de la population française.

Pour soutenir la forte demande du e-commerce depuis le début de la pandémie, Carrefour a aussi réalisé cette année des ajustements de son offre de e-commerce, en mettant notamment en place des queues virtuelles sur tous ses sites internet, en ouvrant des points de préparation des commandes et en accélérant la mécanisation et les rotations du travail en entrepôt.

A noter que de plus en plus d’enseignes alimentaires investissent dans des points relais en centre-ville, comme des alternatives aux hypermarchés de périphérie et au drive classique, en complément des offres de livraison à domicile. C’est le cas d’Auchan piéton, notamment, qui a choisi d’en faire un axe de développement prioritaire en 2021, en anticipant l’ouverture de 300 nouveaux locaux en France dans le courant de l’année.

Leave a Reply