Présidentielle : Anne Hidalgo partie pour annoncer sa candidature au 20 Heures de TF1 dimanche prochain – Le Parisien

Spread the love

« On essaiera de poser les bonnes questions à Éric Zemmour la semaine prochaine puisqu’il sera à votre place, ici même », a confirmé Laurent Ruquier qui recevait ce samedi soir le Premier ministre, Jean Castex, pour la première d’« On est en direct », en binôme avec Léa Salamé. Les présentateurs vedettes de France 2, qui assuraient que le polémiste de CNews allait « être candidat », auraient également pu annoncer la présence d’Anne Hidalgo, le même soir. Des engagements avaient été pris entre la production du talk-show et la maire de Paris. C’était avant que cette invitée politique évoque des problèmes d’agenda et reporte sa participation aux semaines suivantes. Et pour cause.

D’après nos informations, Anne Hidalgo a réservé sa parole à une autre chaîne et à un autre horaire nettement plus exposé : le 20 Heures de TF1. Une date a déjà été fixée : le dimanche 12 septembre. C’est ce soir-là qu’Hidalgo aurait choisi pour annoncer sa candidature à la présidentielle, face à la journaliste Anne-Claire Coudray. « C’est une stratégie de l’ancienne école mais c’est assez logique », glisse un professionnel de la télé. Contactée, la direction de TF1 ne souhaite faire aucun commentaire.

La candidature de Montebourg aurait précipité les choses

Du côté de l’entourage d’Anne Hidalgo, on se refuse à confirmer ou infirmer l’information. Mais selon un cadre socialiste, plusieurs options seraient effectivement en négociation avec TF1 dont la participation au 20 Heures du 12 septembre. Une autre source au PS confie également que l’option du JT est dans les tuyaux. « Mais ça peut bouger jusqu’au dernier moment en fonction de l’actualité, prévient-elle. Il peut se passer beaucoup de choses en une semaine : ça ne sera confirmé qu’au tout dernier moment. »

Reste qu’il est désormais acquis qu’Anne Hidalgo, dont la candidature ne fait désormais plus aucun doute, se déclarera avant le Congrès du Parti socialiste des 18 et 19 septembre à Villeurbanne (Rhône), où elle est attendue. Le débat engagé chez les Verts dans le cadre de la primaire mais aussi la candidature d’Arnaud Montebourg, ce samedi, l’auraient poussé à accélérer. « Elle veut cranter les choses », glisse un socialiste. Un autre confirme : « C’est le bon moment. Après l’université d’été du PS de Blois de la fin août, qui a été une rampe de lancement plutôt réussie, sa candidature est devenue un secret de Polichinelle. Elle ne peut plus attendre. »

Leave a Reply