Pour OBS, les DSI sortiront renforcées de la crise sanitaire actuelle

Spread the love
Pour OBS, les DSI sortiront renforcées de la crise sanitaire actuelle

OBS, la branche B2B de l’opérateur Orange, n’a pas attendu les annonces gouvernementales pour préparer le déconfinement progressif de ses effectifs comme de ses clients. « Nous sommes depuis quelques semaines dans une phase de préparation du déconfinement. Après l’Autriche, la Slovaquie ou encore la Pologne, nous nous préparons à monter en charge sur nos effectifs en travail sur site en France », se réjouit ainsi Aliette Mousnier-Lompré, directrice de Customer Service and Operations (CSO) chez OBS.

L’objectif ? Réouvrir tous les sites de l’opérateur B2B à compter de la fin juin ou de la mi-juillet. De quoi marquer le point final d’une période d’activité très importante, marquée par une explosion des demandes de hausse de débit ou des outils de collaboration à distance telle que la vidéoconférence, dont l’usage a augmenté de 20 à 100 % selon les solutions. Reste désormais à s’adapter à la nouvelle donne que constitue l’après-crise pour les clients de l’opérateur.

Pour Aliette Mousnier-Lompré, pas de doute : il y aura bien un avant et un après. « Cette crise a véritablement joué comme un révélateur en accentuant des tendances de fond qui existaient déjà auparavant mais apparaissent désormais centrales », résume-t-elle. Pour cette dernière, « le rôle des DSI au sein des organisations va très certainement se renforcer tandis que les entreprises vont accentuer leurs efforts pour enrichir leurs systèmes d’information ».

publicité

Recrudescence des risques cyber

« A très court terme, nous sommes en train d’accompagner nos clients dans la remise en route de leurs systèmes d’information alors que l’on note une recrudescence des incidents et des risques de sécurité liés au retour des flottes d’entreprises utilisés aux domiciles des salariés durant le confinement », note la dirigeante, qui signale une forte hausse des risques sur les SI des entreprises à la faveur du déconfinement. « Nous avons mis en place un outil qui permet de “désinfecter” les PC avant leur retour sur site, de manière à sécuriser les architectures de nos clients », explique-t-elle.

Si les DSI risquent fort d’avoir un rôle accru dans le futur, cette fonction pourrait bien être réinternalisée par les entreprises qui ont beaucoup souffert du confinement sur le plan financier et pourraient être tenté de rapatrier les fonctions SI en interne. « Il s’agit pour nous d’accompagner nos clients dans le développement de solutions plus flexibles via le développement d’outils collaboratifs adaptés à cette nouvelle donne », indique Aliette Mousnier-Lompré. Et de citer une application de demande d’aide développée en interne pour permettre aux fonctions en surchauffe durant la crise de se voir aider par des collègues moins impactés.

Comment s’envisagent donc les prochains mois du côté d’OBS ? « Nous sommes en train de faire repartir tous les projets mis en pause durant la crise tandis que tous nos grands chantiers, et notamment nos plans de migrations vers le SD-Wan reprennent progressivement », fait savoir l’état-major de l’opérateur B2B qui ne devrait pas chômer durant l’été pour accompagner ses clients dans cette nouvelle étape inédite de leur développement.

Leave a Reply