Le CHU de Rouen attaqué, App formation professionnelle, HP avalé par Xerox ? C'est le 12ème ZD Brief saison 2

Sommaire :

  • Le CHU de Rouen victime de ransomware
  • Petite révolution dans le monde de la formation professionnelle
  • Tractations entre HP et Xerox
  • Le chiffre du marché : 3,7 millions d’euros
  • Pratique : comment se protéger quand on utilise un Wi-Fi public ?

publicité

Le CHU de Rouen victime de ransomware

Le vendredi 15 novembre l’hôpital a bien été visé par une cyberattaque qui a paralysé son système informatique pendant plusieurs jours. Et le pirates ont réclamé la somme de 40 bitcoins, soit environ 300 000 euros, pour restaurer le système.

Une plainte a été déposée et pour récupérer l’accès à ses fichiers, le CHU a préféré compter sur le travail d’équipes informatiques et des agents de l’Anssi, l’Autorité nationale en matière de sécurité et de défense des systèmes informatiques, venu en renfort. Ils ont détecté une  variante du ransomware CryptoMix et seraient à pied d’œuvre pour le supprimer.

Selon le journal Le Monde, l’attaque informatique a forcé l’établissement à revoir ses méthodes de fonctionnement et à revenir aux papiers et crayons pour suivre les dossiers des patients. Le CHU conseille d’ailleurs aux patients en situation d’urgence de se tourner vers d’autres établissements pour recevoir leurs soins.

Petite révolution dans le monde de la formation professionnelle

Le ministère du Travail vient de lancer une nouvelle application téléchargeable sur iPhone comme Android. La nouveauté ? Elle doit permettre aux salariés de gérer leur compte personnel de formation, et de s’inscrire directement sans passer par un organisme habituel comme c’est le cas actuellement.

Cela concerne pas moins de 25 millions de salariés qualifiés ou pas. Depuis jeudi 21 novembre, ils peuvent donc consulter un catalogue qui compte déjà 100 000 formations et s’inscrire si les points disponibles sur leur compte personnel de formation le leur permet. 

Pour le ministère du Travail, il s’agit de l’outil idéal pour « démocratiser la formation » et profiter ainsi de son compte personnel sur lequel est versé 500 euros chaque année.

Tractations entre HP et Xerox

Voila quelques jours, Xerox proposait de racheter le constructeur informatique 33,5 milliards de dollars. Le conseil d’administration de HP a dit non. Ses membres considèrent que Xerox sous estime la valeur d’HP. Ils ont aussi pointé une baisse des revenus d’un milliard de Xerox depuis juin 2018.

Ce qui toujours selon ces même membres, soulève des questions importantes quant à la trajectoire de Xerox et à ses perspectives futures.  Mais, ils ont toutefois précisé que la porte restait ouverte à d’autres propositions d’achat ou de rapprochement des deux groupes. 

Le chiffre du marché : 3,7 millions d’euros

SFR passe cette semaine à la caisse. L’opérateur vient d’écoper d’une nouvelle amende de 3,7 millions d’euros par Bercy pour des “retards de paiement répétés”. La sanction est la plus élevée jamais infligée pour de tels faits. Elle s’approche de la sanction maximale de 4 millions d’euros.

L’amende porte sur des faits relevés  au deuxième semestre 2017. Déjà secoué par le passé pour des failles dans le suivi de ses clients, l’opérateur est désormais visé pour des manquements auprès de ses partenaires commerciaux, entreprises clientes ou fournisseurs.

Bercy justifie le montant de la sanction par le niveau extraordinaire de la rétention illicite de trésorerie. Un tiers des factures au deuxième semestre 2017 ont été réglées en retard.  Et ce n’est pas la première fois, déjà en octobre 2015, l’operateur avait déjà été sanctionné pour des faits similaires de retard de paiement.

SFR a tout de même tenu à se justifier. Le groupe explique que le contrôle qui portait  sur 2017, s’est fait en plein plan de départ et de réorganisation de l’entreprise, suite à son rachat par Altice. L’opérateur n’a pas manqué de contre-attaquer. Il vient de réclamer aux collectivités publiques le paiement de leurs propres dettes.

Pratique : comment se protéger quand on utilise un Wi-Fi public ?

Dans une vidéo publiée sur ZDNet.fr, Justine Atlan, de l’association E-Enfance, parle de précautions à prendre pour courir le minimum de risques lors de l’utilisation d’un wifi public. Pour en savoir plus sur ces recommandations, rendez-vous sur cette vidéo.

En partenariat avec la plateforme Cybermalveillance, notre site diffuse pendant le mois de novembre une série de vidéo de sensibilisation à l’égard des risques d’attaque informatique les plus courants.

Retrouvez le ZD’Brief sur les plateformes de podcast

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply