Huawei semble peu à peu retrouver la confiance des Etats-Unis. Le gouvernement américain vient en effet de valider un accord permettant à Microsoft de fournir au constructeur chinois son système d’exploitation Windows 10, notamment. Les PC portables de la gamme Matebook ont-ils une chance de revenir sur le marché !?

Cela fait depuis le mois de mai que Huawei est en sursis. Depuis le début de la guerre commerciale avec les Etats-Unis, la firme chinoise a été placée sur une liste noire par le gouvernement américain. Impossible donc pour les firmes américaines de commercer avec le constructeur … sauf en demandant une licence d’exportation. C’est bien entendu ce qu’on fait différentes firmes comme Google ou Qualcomm… sans succès pour le moment. Cependant, l’une des premières à se la voir octroyée n’est autre que Microsoft.

La firme de Redmond a annoncé dans un communiqué de presse que sa licence d’exportation avait été acceptée le 20 novembre par le département américain du commerce. Dans une déclaration à Bloomberg, Microsoft explique que cette licence leur permettra d’exporter des logiciels grand-public vers Huawei. La firme dit « apprécier l’action du ministère en réponse à leur demande ». Pour rappel, Huawei a du reporter la sortie de son nouveau PC portable sous Windows 10, le MateBook X Pro, suite à cette guerre commerciale. A la place, le constructeur avait commencé à remplacer Windows par Linux.

Cette nouvelle devrait être de bonne augure pour la suite, mais ne vous réjouissez pas trop vite. Intel, par exemple, n’a pas encore reçu un tel accord du gouvernement. Impossible pour le constructeur chinois de se passer des puces d’Intel pour équiper ses PC portables… Ce premier accord est une première étape, qui espérons-le, sera également concluante pour d’autres firmes américaines et notamment Google avec Android. De mon côté, ce blocus me fait vachement hésiter dans le choix de mon prochain smartphone, et pourtant le P30 me fait vraiment de l’oeil !

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply