Covid-19 : Gabriel Attal fustige les anti-vaccins, qu’il qualifie de “frange capricieuse et défaitiste” – LaDepeche.fr

Spread the love

l’essentiel Dans une interview accordée au Parisien, le porte-parole du Gouvernement s’est montré particulièrement virulent à l’égard des anti-vaccins, et a exhorté les vaccinés à convaincre ceux qui hésitent “sincèrement” à recevoir le sérum anti-Covid.

Une interview à charge. Gabriel Attal s’est exprimé ce dimanche 18 juillet dans les colonnes du Parisien et a fustigé les antivax, au lendemain de manifestations qui ont réuni plus de 100 000 manifestants à travers la France.

Face à la montée du sentiment de grogne dans une partie du pays à la suite du projet de loi d’extension du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale des soignants, le porte-parole du gouvernement s’est montré critique et a qualifié les antivax de “frange capricieuse et défaitiste très minoritaire” de la population. Gabriel Attal en a profité pour saluer “une France laborieuse et volontariste, qui veut mettre le virus derrière elle”.

Convaincre ceux qui doutent “sincèrement” de se faire vacciner

Alors que le variant Delta se répand dangereusement et que le seul d’alerte épidémique vient d’être à nouveau dépassé en France, Gabriel Attal invite les “37 millions de vaccinées à aider” le Gouvernement à convaincre les personnes qui doutent “sincèrement” à prendre rendez-vous afin de recevoir le sérum anti-Covid.

Le porte-parole du Gouvernement alerte : “dorénavant, c’est soit la vaccination générale, soit le tsunami viral”, ajoutant “il n’y a pas d’autre alternative”. Le projet de loi pour l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants sera présenté demain, lundi 19 juillet, en conseil des ministres.

Leave a Reply