Advertisements

Attaque de la préfecture de Paris: la nuit très agitée de Mickaël Harpon avant le drame – BFMTV.COM

Spread the love

Après l’hommage national rendu par Emmanuel Macron aux quatre policiers morts dans l’attaque de la préfecture de police de Paris jeudi, des questions se posent encore sur le profil du tueur, Mickaël Harpon, 45 ans, adjoint administratif depuis plusieurs années à la préfecture. 

Et selon une source proche de l’enquête, qui a pu confirmer à BFMTV une information initiale de L’Express, la nuit précédant l’attaque, le quadragénaire a eu une nuit agitée et a prévenu sa femme: “Allah m’a envoyé un signe. Protège les enfants.”

Selon cette même source, ce dernier tremblait, criait, et aurait même réveillé un voisin durant la nuit.

L’enquête se poursuit 

Le lendemain, sa compagne, Ilham E., aurait échangé avec son époux plus d’une trentaine de SMS, rapportait Le Point. A plusieurs reprises, il aurait évoqué Dieu en ces termes: “Calme-toi, Dieu vous guide Amin”; “Je suis rien sans lui”; “Allah Akbar.”

Entre temps, les investigations se poursuivent. Si aucun élément ne relie pour l’heure Mickaël Harpon à une organisation terroriste, pas moins de 160 enquêteurs sont mobilisés pour analyser les données saisies sur différents supports appartenant à l’assaillant, et notamment une clé USB retrouvée dans le bureau de Mickaël Harpon. Elle contient notamment des vidéos de décapitation et des listings de noms de policiers. 

Advertisements

Leave a Reply