WhatsApp : La mise à jour des règles de confidentialité repoussée à mai

Spread the love
WhatsApp : La mise à jour des règles de confidentialité repoussée à mai

WhatsApp a annoncé le report de l’application de ses nouvelles règles de confidentialité, du 8 février au 15 mai.

Ces dernières semaines, WhatsApp a invité ses utilisateurs à accepter ses nouvelles conditions de confidentialité avant le 8 février, sous peine de ne pas pouvoir utiliser l’application.

Dans la formulation utilisée, WhatsApp indiquait que la nouvelle politique de confidentialité changerait la façon dont elle s’associe à Facebook pour « proposer des intégrations », et que les entreprises pourraient utiliser les services Facebook pour gérer leurs conversations sur WhatsApp.

publicité

Controverse autour des règles de confidentialité entre WhatsApp et Facebook

Après un certain tollé en ligne sur ce à quoi Facebook pourrait accéder, WhatsApp a clarifié la situation la semaine dernière, expliquant que les changements porteraient surtout sur l’utilisation de l’application par les entreprises.

« Nous tenons à préciser que la mise à jour de notre politique n’a aucune incidence sur la confidentialité de vos messages avec vos amis ou votre famille », a précisé WhatsApp dans une FAQ. « En fait, cette mise à jour comprend des changements relatifs à l’envoi de messages à une entreprise sur WhatsApp, ce qui est optionnel, et fournit également plus de transparence sur la manière dont nous recueillons et utilisons les données. »

Malgré tout, en fin de semaine dernière, la société a décidé de reporter ces changements au mois de mai, invoquant un contexte avec « beaucoup de désinformation » circulant : « nous avons décidé de reculer la date à laquelle il sera demandé aux utilisateurs de consulter et d’accepter les conditions. Personne ne verra son compte suspendu ou supprimé le 8 février », a annoncé la société. « Nous allons également surveiller de près les informations erronées qui circulent autour des travaux sur la confidentialité et la sécurité sur WhatsApp. Nous nous tournerons ensuite progressivement vers les utilisateurs afin qu’ils puissent consulter la politique de confidentialité à leur propre rythme, avant que de nouvelles options pour les professionnels ne soient disponibles le 15 mai. »

Signal profite de la situation

Parmi ceux qui ont profité de ce contexte incertain autour de WhatsApp, on peut citer Signal. Ce dernier a vu tant de nouveaux utilisateurs s’inscrire à son service que son infrastructure s’est effondrée durant le week-end.

« Nous avons ajouté de nouveaux serveurs et de la capacité supplémentaire à un rythme record chaque jour de la semaine, sans interruption, mais aujourd’hui, nous avons même dépassé nos prévisions les plus optimistes », a tweeté la société . « Des millions de nouveaux utilisateurs envoient le message que la vie privée est importante. »

Un peu plus d’une journée plus tard, Signal affirmait que le service avait repris. Cependant, certains utilisateurs ont vu un avertissement signalant un « message mal chiffré », leur demandant de réinitialiser leur session. Signal indique que sa prochaine mise à jour corrigera automatiquement ce problème.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply