Vidéo : Contenus “sexuellement explicites” : OnlyFans fait machine arrière

Spread the love
Vidéo : Contenus

OnlyFans fait volte-face. Le réseau social – connu notamment pour les photos et vidéos érotiques et pornographiques qui y sont publiées par des créateurs contre rémunération – a finalement indiqué suspendre son projet controversé de suspendre tout contenu « sexuellement explicite » de sa plateforme à compter du 1er octobre prochain. Cette décision avait pourtant été annoncée il y a quelques jours seulement. Dans un message posté sur Twitter, la direction de la plateforme britannique laisse entendre que ce retournement de situation est le fruit de la conclusion d’un tour de table dont le montant n’a pas été communiqué – si tant est que l’opération a bien eu lieu.

« Nous avons obtenu les assurances nécessaires pour soutenir notre communauté de créateurs diversifiée et avons suspendu le changement de politique prévu le 1er octobre », s’est réjoui ce mercredi l’état-major de la plateforme, qui accueille nombre de travailleuses et travailleurs du sexe. « Afin d’assurer notre fonctionnement dans la durée et de continuer à héberger une communauté inclusive de créateurs et de fans, nous devons faire évoluer nos règlements », indiquait pourtant l’entreprise il y a quelques jours, précisant alors que la suspension des contenus « sexuellement explicites »; de sa plateforme était « nécessaire pour nous conformer aux requêtes de nos partenaires financiers et services de paiement en ligne ».

publicité

Comme le rapportait récemment l’agence Bloomberg, la direction de la plateforme était jusqu’à maintenant en pourparlers avec des partenaires financiers à l’identité tenue secrète pour lever de nouveaux fonds, après avoir enregistré des revenus de plus de 280 millions de livres sterling en 2020. La plateforme revendique aujourd’hui plus de 120 millions d’utilisateurs payants à environ 1,25 million de comptes, dont l’abonnement mensuel varie de 4,99 à 49,99 dollars. Outre de nombreux comptes de travailleuses et travailleurs du sexe, la plateforme accueille également des personnalités du divertissement, comme le sportif Floyd Mayweather ou les chanteuses Cardi B et Bhab Bhabie.

Leave a Reply