Vaccination contre le Covid-19 : vous avez déjà contracté la maladie ? Voici le mode d’emploi avant de prendre – franceinfo

Spread the love

Tous vaccinés ! Depuis lundi 31 mai, la vaccination est ouverte à toutes les personnes de plus de 18 ans sans aucune restriction. Et même si une personne a déjà eu le Covid-19, il est préférable de prendre rendez-vous pour une injection, comme le recommande l’Organisation mondiale de la santé, et selon des critères spécifiques à son état d’immunité.

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

Si vous faites partie des quelque 5,6 millions de Français dans ce cas, franceinfo répond aux questions que vous vous posez peut-être.

1Dois-je me faire vacciner avec une ou deux doses ?

A ce stade, une seule dose suffit dans votre cas. En effet, les personnes ayant déjà été infectées par le Covid-19 conservent une mémoire immunitaire, quelle que soit l’ancienneté de leur infection, et qu’elles aient développé une forme symptomatique ou non. C‘est pourquoi la Haute Autorité de santé (HAS) recommande l’administration d’une dose unique pour les personnes déjà contaminées. Cette dose joue en quelque sorte le rôle de rappel, de la même façon que la seconde dose pour les personnes non touchées par le virus.

Il existe cependant deux exceptions à cette recommandation. Elle concerne, d’une part, les personnes présentant une immunodépression avérée, en particulier celles qui reçoivent un traitement immunosuppresseur. Ces dernières doivent recevoir deux doses de vaccin et la première d’entre elles doit être administrée trois mois après le début de l’infection au Covid-19. 

Les personnes ayant reçu une première dose de vaccin et présentant une infection au Sars-CoV-2 avec un test PCR positif dans les jours qui suivent cette injection devront, elles aussi, recevoir une seconde dose. Dans ce cas, elle devra être administrée entre trois et six mois après ladite infection.

2Dans quel délai dois-je me faire vacciner ?

La date idéale de votre vaccination dépend du moment où vous avez été contaminé(e), que vous ayez eu ou non des symptômes. La HAS recommande de réaliser cette vaccination dans un délai compris entre trois mois minimum après l’infection et six mois, avec une préférence pour un délai proche de six mois. Pour le moment, les données actuelles ne permettent pas de statuer sur une réponse immunitaire au-delà de six mois. 

3Dois-je fournir un test sérologique avant de me faire vacciner ?

Afin d’être dispensé d’une seconde dose, il faut prouver votre contamination au Covid-19. Celle-ci doit être confirmée par un test PCR ou antigénique réalisé à ce moment-là, ou bien par une sérologie positive si vous n’avez pas effectué de test à l’époque de votre contamination.

Le ministère de la Santé conseille de passer par un médecin pour effectuer un test sérologique. Le praticien sera en capacité d’interpréter le résultat et de conseiller le patient, notamment sur le moment où il sera le plus judicieux d’être vacciné. En passant par un médecin, vous bénéficierez en outre de la prise en charge financière de ce test par la Sécurité sociale. Dans le cas contraire, il vous faudra mettre la main à la poche.   

4Dois-je me faire vacciner si j’ai des symptômes persistants ?

Avoir un “Covid long” n’est pas une contre-indication à la vaccination, affirme la HAS. Une récente étude britannique, en attente de validation par les pairs scientifiques comme le précise The Guardian (en anglais), révèle que la vaccination des personnes ayant des symptômes longs leur serait même bénéfique, voire atténuerait ces symptômes, notamment avec les vaccins à base d’ARN messager. En France, la HAS précise toutefois que, dans le cas d’un patient atteint de “Covid long”, une consultation médicale adaptée est nécessaire avant la vaccination pour juger de l’intérêt de celle-ci.

5Aurai-je droit au pass sanitaire ?

Le pass sanitaire, utile pour participer à des activités rassemblant plus de 1 000 personnes à partir du 9 juin ou pour faciliter le passage aux frontières cet été, constitue une preuve de non-contamination du Covid-19. Il peut être présenté sous forme numérique via l’application TousAntiCovid ou sous format papier. Pour le générer, il suffira de prouver que vous avez été vacciné contre le Covid-19, que vous avez effectué un test négatif dans les 48 heures précédant votre demande ou encore que vous êtes rétabli après avoir contracté la maladie.

Si vous avez attrapé le virus mais que vous n’êtes pas encore vacciné, un “certificat de rétablissement” vous sera demandé. Il s’agit ici du résultat d’un test positif au Covid-19 (PCR ou antigénique) datant d’au moins 15 jours et de moins de six mois.

Pour les personnes déjà infectées par le Covid-19 et ayant reçu leur dose unique de vaccin, il faudra fournir une attestation de vaccination datant d’au moins deux semaines après la date de l’injection. Cela correspond au délai nécessaire pour que les effets de la vaccination débutent réellement. En pratique, une fois votre dose reçue, il vous faudra donc patienter 15 jours avant d’activer votre pass sanitaire. L’attestation de vaccination est remise sous format papier et peut aussi être retrouvée sur le portail dédié de l’assurance maladie. Il est également possible de la demander auprès de n’importe quel professionnel de santé, assure le gouvernement

Leave a Reply