Un automobiliste fonce sur des policiers à Colombes, deux blessés – Le Parisien

Deux policiers blessés, un suspect interpellé et des déclarations faisant allusion à un possible mobile terroriste. Tel est le résultat d’une collision à l’enchaînement encore confus survenu ce lundi soir à Colombes (Hauts-de-Seine).

Selon des sources policières, il est environ peu avant 17h30 lorsqu’un équipage de la police nationale à motos, déployé pour effectuer des contrôles routiers, prend en chasse un homme qui roule à scooter et refuse d’obtempérer. Celui-ci abandonne son deux-roues puis prend la fuite à bord d’un véhicule Peugeot. Les fonctionnaires se trouvent alors boulevard de Valmy, devant le lycée polyvalent Anatole-France, sur le bas du boulevard, quand un second véhicule surgit, une BMW série 1 noire, et vient les percuter de plein fouet.

Une lettre dans sa voiture

Deux policiers sont blessés dont l’un grièvement – il s’est retrouvé coincé entre une voiture de la police municipale et celle du forcené. Le premier est conduit à l’hôpital Percy (Clamart) en urgence relative tandis que le second, en urgence absolue, est hospitalisé à Beaujon (Clichy). Ce dernier souffre de graves blessures, dont une fracture de la jambe, et devait être opéré.

/DR
/DR  

Le conducteur de la BMW est, lui, interpellé peu après par des policiers municipaux. Il se présente comme Youssef T., un jeune homme de 29 ans domicilié à Colombes et né à Lunéville (Meurthe-et-Moselle). Il est connu des services de police pour outrages à agent en 2014 mais inconnu de la DGSI (la sécurité intérieure).

Selon nos informations, il déclare qu’il vient de voir une vidéo sur la Palestine et qu’il voulait s’en prendre aux policiers. Il indique aussi : « Je l’ai fait pour l’Etat islamique. » Une lettre d’une page expliquant son geste avec des allusions possiblement terroristes est retrouvée dans le pare-sol de sa voiture ainsi qu’un couteau. Le suspect a été placé en garde à vue au service départemental de la police judiciaire des Hauts-de-Seine.

VIDÉO. Colombes : un automobiliste fonce sur des policiers, deux blessés

Services antiterroristes avisés

Rendue très rapidement sur place, Nicole Goueta, maire (LR) de Colombes, a la voix déformée par l’émotion quand elle évoque les « deux jeunes policiers entre la vie et la mort ». « Mes pensées vont à leur famille, lâche-t-elle d’une voix blanche. Je n’ai jamais vu cela. C’est… horrible, effroyable… »

Le parquet national antiterroriste (PNAT) attend désormais le retour de l’expertise psychiatrique du suspect et de la perquisition en cours à son domicile, en sa présence, pour se saisir ou non de l’enquête. Celle-ci reste pour l’heure sous la direction du parquet de Nanterre. Attaque terroriste ou acte d’un déséquilibré, les autorités restent prudentes sur les motivations de l’auteur.

/DR
/DR  

Leave a Reply