“Ni tandem, ni extrême droite”: Zemmour et Le Pen répondent à Macron, accusé de “fébrilité” – BFMTV

Le président de la République a évoqué le “tandem avec des idées d’extrême droite” que représentent le candidat de Reconquête et la candidate du Rassemblement national dans cette élection.

“Ni tandem, ni extrême droite”. Éric Zemmour a répondu ce jeudi aux propos tenus plus tôt dans la journée par Emmanuel Macron. Le président-candidat, en déambulation en Charente-Maritime pour évoquer le thème de la chasse dans cette campagne, a expliqué devant la presse ne pas banaliser les candidats d’extrême droite à cette élection.

“Il y a un tandem qui est en train d’avancer, avec des idées d’extrême droite. Ils sont portés par un clan et un nouveau venu”, a déclaré le chef de l’État, en référence à Marine Le Pen et Éric Zemmour. “Je les combats avec force, mais je ne les banalise pas”, a-t-il enfin ajouté.

“Un président qui mise toute sa réélection sur une finale avec Marine Le Pen”

Le candidat de Reconquête a aussitôt réagi sur Twitter, étrillant l’actuel président de la République et se présentant comme le seul candidat capable de l’emporter face à lui au second tour.

“Il n’y a ni tandem, ni extrême droite. Il y a un président qui ne fait rien, ne dit rien, ne pense rien, et qui mise toute sa réélection sur une finale avec Marine Le Pen”, a écrit Éric Zemmour. “Je suis le seul capable de réaliser l’union des droites: le seul à pouvoir le vaincre”, a-t-il enfin assuré.

“Quelle fébrilité!”

Quelques heures plus tard, c’est au tour de la candidate du Rassemblement national de réagir. Là aussi sur le réseau social Twitter.

“Quelle fébrilité! Incapable de défendre son bilan désastreux, Emmanuel Macron n’a aucune mesure à proposer aux Français autre que la retraite à 65 ans”, a tweeté la candidate du RN. “Il fuit le débat et tient des propos sans queue ni tête faute d’arguments sur mon projet d’unité et d’intérêt national”, a-t-elle encore ajouté.

Selon le sondage Elabe pour BFMTV, L’Express et SFR publié mercredi, Emmanuel Macron arrive en tête des intentions de vote au premier tour avec 28% des voix devant Marine Le Pen (21%). Éric Zemmour est désormais crédité de 10,5% derrière le candidat insoumis Jean-Luc Mélenchon (15,5%) mais devant la candidate LR Valérie Pécresse (9,5%).

Hugues Garnier Journaliste BFMTV

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *