Netflix pourrait réserver une mauvaise surprise à ses abonnés

Spread the love

Cette semaine, Netflix a annoncé avoir passé un cap important dans sa croissance. La plateforme de streaming, qui est toujours celle qui compte le plus d’abonnés au monde a dépassé les 200 millions d’abonnés payants. Pour l’instant, c’est encore beaucoup plus que Disney+ et même Amazon Prime Video. Mais, dans un marché ultra-compétitif, les écarts sont sans doute amenés à se resserrer. Pour conserver l’avantage, Netflix doit aussi continuer à investir dans de nouveaux contenus. Le site a déjà annoncé une hausse des nouveaux contenus originaux en 2021. Mais, cela pourrait avoir une conséquence sur votre porte-monnaie.

Vers une hausse des prix de Netflix en Europe

Aux Etats-Unis, le prix des abonnements de Netflix a a augmenté en fin d’année dernière. Les deux les plus chers sont passés respectivement de 13 à 14 dollars et de 16 à 18 dollars. Le tarif de base s’est en revanche maintenu à 9 dollars. Une hausse qui succédait à une autre, plus importante, réalisée au mois de janvier 2019. Or, quelques mois après, la France avait suivi le même chemin avec une hausse de sa politique tarifaire. Si la plateforme adopte la même méthode, le Royaume-Uni devrait être le premier sur la liste avant le reste du continent.

Le même schéma va-t-il se répéter désormais en France ? Rien n’est certain à 100% puisque Netflix ne traite pas ses différents marchés de façon identique. Mais, il existe toutefois une corrélation entre les contenus produits localement et la hausse des prix qui peut être envisagée par Netflix. Or, dans ce registre, l’Europe n’a pas vraiment à se plaindre. De Lupin en France à Sky Rojo en Espagne en passant par The Crown, les contenus locaux sont présents. Surtout, Disney+, son concurrent le plus menaçant, vient lui aussi d’augmenter ses prix en Europe de 2 euros avec l’arrivée des contenus Star.

Un dernier paramètre pourrait pousser Netflix à augmenter son prix en Europe à court terme. La directive européenne sur les quotas de contenus locaux votée en 2018 est peu à peu transposée dans le droit de chaque pays. Netflix devra assurer 30% de programmes européens sur sa plateforme. De quoi imposer de nouvelles acquisitions ?

4.3 / 5

10,9 M avis

Leave a Reply