Bayonne : les dernières infos sur Claude Sinké, le tireur présumé… – Linternaute.com

Spread the love

Bayonne : les dernières infos sur Claude Sinké, le tireur présumé de la mosquée BAYONNE – Claude Sinké, qui a avoué avoir attaqué la mosquée de Bayonne, aurait agi en voulant “venger la destruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris”, selon ses mots rapportés par le procureur.

18:49 – Bayonne : les mots du Premier ministre à l’adresse des victimes

L’attaque de la mosquée de Bayonne a fait deux victimes, dont l’état est désormais stable. Le Premier ministre a eu quelques mots pour ces deux blessés, ce mardi après-midi à l’Assemblée nationale.

18:30 – La communauté catholique est solidaire des musulmans de Bayonne

Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, s’est exprimé au sujet de l’attaque de la mosquée de Bayonne en des termes relayés par Sud Ouest : “Que nos frères musulmans, éprouvés par ce lâche attentat, sachent bien qu’ils peuvent compter sur la compassion, la solidarité et les prières de la communauté catholique du Pays basque et du diocèse.”

18:18 – Le parquet antiterroriste “attend des éléments”

Le procureur de la République de Bayonne n’a pas indiqué que le parquet antiterroriste avait été saisi pour l’attaque de la mosquée de Bayonne, mais Marc Mariée a indiqué être en contact “permanent”. Le parquet antiterroriste, au dernières nouvelles, “attend les éléments” sur l’enquête.

17:53 – L'”état de santé psychique” de Claude Sinké interroge

Dans sa conférence de presse ce mardi en fin d’après-midi, le procureur de la République de Bayonne a fait un point sur la garde à vue de Claude Sinké, l’auteur présumé de l’attaque de la mosquée de Bayonne. “L’ensemble de son audition interroge sur son état de santé psychique”, a indiqué Marc Mariée, assurant que le gardée à vue était actuellement “examiné par un psychiatre”.

17:40 – Bayonne : Claude Sinké aurait voulu “venger Notre-Dame”

Lors de son point presse, le procureur de la République de Bayonne a indiqué les motivations du tireur présumé de la mosquée. “Le gardé à vue explique son geste par sa volonté de venger la destruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris” a notamment expliqué Marc Mariée.

17:25 – Claude Sinké fan de Zemmour ? Le polémiste réagit

Alors que Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu survenus ce lundi devant la mosquée de Bayonne, est décrit comme proche de l’extrême droite, mais aussi comme fan d’Eric Zemmour, le polémiste a réagi.

17:12 – Claude Sinké, “un homme un peu fou, pas particulièrement virulent” dit un ex-responsable FN

Le passé frontiste de Claude Sinké, qui a été investi pour représenter le parti de Marine Le Pen aux élections départementales de 2015, génère depuis hier un flot de commentaires. Le RN a très fermement condamné l’attaque manifestement xénophobe. Reste que le profil du suspect interroge. Auprès du Parisien, un ex-responsable du Front national des Landes indique : “C’est un vieux monsieur, un peu étrange, un peu fou même. C’était un homme pas particulièrement virulent, mais bien du genre à regarder un peu trop les informations et à se laisser intoxiquer”.

16:49 – Claude Sinké avait écrit un livre traitant des “dominants et dominés”

L’homme qui a reconnu en garde à vue avoir ciblé des musulmans faisait il y a quelques années, sur Facebook, la promotion d’un ouvrage écrit en 2014. “La misère humaine est un sujet inépuisable et je ne suis pas un fin psychologue pour avoir la prétention d’en faire le tour. Je me limiterais donc à traiter quelques aspects des rapports entre les DOMINANTS et les DOMINES”, écrivait-il comme commentaire de présentation.

16:36 – Le maire de Biarritz a réagi à l’attentat contre la mosquée de Bayonne

Le maire de Biarritz Michel Veunac, cofondateur du Modem, a également exprimé sur Twitter sa “solidarité avec la communauté musulmane blessée par l’odieux attentat visant la mosquée de Bayonne”, ainsi que ses “pensées pour les victimes”. L’élu a conclu sa déclaration comme suit : “Les valeurs de la République ont été touchées au cœur. Nous devons en être plus que jamais les gardiens intransigeants.”

16:04 – “Nos forces de l’ordre ont peut-être évité le pire”, dit le ministre de l’Intérieur

Je voudrais avoir une pensée pour nos forces de sécurité intérieures, qui sont intervenues dans des délais extrêmement rapides et qui ont peut-être évité le pire, tant la volonté de l’auteur aurait pu être assez terrible. L’intervention rapide a permis de limiter ce risque-là.

LIRE PLUS

Leave a Reply