Moderna: Stéphane Bancel, ce Français qui révolutionne les vaccins – Le Figaro

Spread the love
Réservé aux abonnés

PORTRAIT – Devenu milliardaire à 47 ans, cet entrepreneur s’était dit capable, devant Donald Trump, de mettre au point un vaccin contre le Covid-19 en seulement quelques mois.

Stéphane Bancel, à Marseille, le 30 juin. Le PDG de Moderna, qui détient 9 % de la société américaine de biotechnologie, entre à 47 ans dans le club des milliardaires français.
Stéphane Bancel, à Marseille, le 30 juin. Le PDG de Moderna, qui détient 9 % de la société américaine de biotechnologie, entre à 47 ans dans le club des milliardaires français. ©France Keyser/MYOP /©France Keyser/MYOP

Stéphane Bancel? Jusqu’au printemps dernier, personne – à part quelques initiés – n’en avait entendu parler. Aujourd’hui, ce Français de 47 ans, dont l’entreprise, Moderna, n’a encore jamais commercialisé de médicament, fait figure de sauveur potentiel de l’humanité. Son vaccin, dont les résultats préliminaires positifs viennent d’être publiés, pourrait bien être l’un des premiers à éliminer le Covid-19. «J’ai ressenti une émotion très forte quand j’ai appris la nouvelle, raconte Stéphane Bancel. Je me suis précipité pour le dire à mon épouse qui me soutient sans relâche depuis dix mois. C’est une sainte.»

Le sort de son vaccin a d’abord été scellé le 2 mars 2020 à la Maison-Blanche. Ce jour-là, Stéphane Bancel se retrouve au côté de patrons de grands laboratoires face à Donald Trump et Anthony Fauci, l’homme fort des vaccins à Washington. Avec son accent français, il assure à un Trump médusé, au nez et à la barbe des PDG des Big Pharma, qu’il ne lui faudra que quelques mois pour mettre

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Leave a Reply