Météo : de fortes chaleurs tôt dans l’année, la barre des 40°C presque atteinte – Le Parisien

Spread the love

Ce premier week-end de couvre-feu à 23 heures aura été salvateur pour bon nombre de Français, déjà à la recherche de fraîcheur. Car c’est bien la particularité de ce dimanche, notamment, où le mercure a dépassé les 30 °C dans plusieurs départements. Certains n’avaient pas vu de telles chaleurs si tôt dans l’année depuis longtemps.

Si la barre symbolique des 40 °C n’a pu être atteinte, elle a toutefois été frôlée à Cabestany (Pyrénées-Orientales), près de Perpignan, avec 39,1 °C selon la chaîne météo qui considère que le vent tramontane a fait effet de Foehn (phénomène météorologique créé par la rencontre de la circulation atmosphérique et du relief quand un vent dominant rencontre une chaîne montagneuse).

En seconde position on retrouve, dans le même département, Céret avec 37,8 °C, une température exceptionnelle pour cette période de l’année. « Avant une dernière décade de juin, seule l’année 2003 avait atteint ce niveau de chaleur, c’est la seconde valeur enregistrée pour un mois de juin, après les 42,4 °C du 28 juin 2019 », explique Météo France. Paris n’atteindra les 30 °C que ce lundi, pour la première fois de l’année. « La date moyenne des premiers 30 °C correspond au 16 juin dans la capitale », rappelle la chaîne météo.

Cela devrait continuer lundi puisque Météo France prévoit que le soleil règne en maître sur le pays. Le temps virera toutefois à l’orage dans les Pyrénées, selon les prévisions. En début de journée, on observera quelques brumes côtières, voire quelques nuages bas, sur la Côte d’Azur, mais ces petites contrariétés s’évacueront rapidement.

La chaleur s’étend à tout l’Hexagone

Au cours de cette nouvelle journée de chaleur, une dégradation orageuse se mettra en place sur les Pyrénées, provoquant des averses principalement l’après-midi, avec par endroits de forts orages et des rafales de vent à 60/80 km/h.

De la grêle sera possible, particulièrement sur l’Ariège. Ce temps instable pourrait déborder, dans l’après-midi, sur le piémont pyrénéen, mais aussi en plaine landaise, voire jusqu’au Gers, avec par endroits quelques averses pouvant s’accompagner de coups de tonnerre.

Côté températures, les minimales avoisineront 10 à 15 degrés au nord, jusqu’à 16/17 en Bretagne et Pays de la Loire. Au sud, le début de journée sera sous une grande douceur avec 16 à 20 degrés, jusqu’à 21 en basse vallée du Rhône. Les maximales progresseront au nord, ainsi, la chaleur s’installera sur l’ensemble de l’Hexagone. Sur la moitié nord, on enregistrera, le long du littoral de la Manche, des températures agréables de 23 à 27. Près du Benelux, il fera entre 28 et 30, pour 28 à 33 ailleurs.

Au sud, il faudra se rendre sur les plages de l’Atlantique pour trouver des températures plus acceptables autour de 25 à 28 degrés. Du Sud-Ouest au Sud-Est, le thermomètre affichera 33 à 35 degrés, pour 31 à 33 près des Pyrénées. La chaleur sera même étouffante, du Languedoc-Roussillon à la basse vallée du Rhône, avec localement 36/37 degrés. Le pic de chaleur en France est prévu pour ce mercredi, où des records pour la saison pourraient être battus.

Leave a Reply