Made for Love : on regarde ou on zappe cette série high-tech ?

Spread the love

Attention, l’article suivant contient de légers spoilers sur la série Made for Love diffusée par HBO Max. La critique sans spoilers se trouve avant la vidéo. Le reste de la lecture se fait à vos risques et périls !

Comment les nouvelles technologies vont-elles révolutionner notre rapport aux autres, à la société ? La série dystopique Black Mirror s’est déjà longuement penchée sur le sujet en explorant certains des pires (et plus absurdes scénarios possibles). Lancée le 1er avril dernier sur HBO Max, la série Made for Love avec la géniale actrice Cristin Milioti vient elle aussi apporter sa pierre à l’édifice. On y suit une jeune femme, mariée depuis 10 ans à un patron high-tech qui découvre qu’elle a été mise à contribution dans le cadre d’un nouveau produit. Son époux l’espionne, partout, tout le temps, sans qu’elle ne le sache. On ne peut que vous conseiller cette série qui allie à merveille humour noir, scènes piquantes et qui est surtout portée par l’incroyable talent de l’actrice principale.

Made for Love, l’horrible destin futuriste

(Attention, à partir de maintenant, on rentre un peu plus dans les détails et des spoilers peuvent donc être au programme !)

Dans cette série Made for Love, Cristin Milioti incarne donc Hazel. Une jeune femme, mariée à Byron Gogol (joué par Billy Magnussen vu dans Mr. Robot), le patron de l’entreprise high-tech Gogol (toute ressemblance avec la réalité serait bien sûr purement fortuite). Depuis 10 ans, elle vit dans le “Hub”, un espace contrôlé, high-tech, qui imite la réalité. Au programme de sa vie quotidienne : sex, sex and sun, et même un dauphin. Mais, toute sa vie vole en éclats le jour où elle découvre le nouveau projet de son époux. Une puce destinée à “fusionner” leurs esprits et qui lui permet déjà de la surveiller. Bien destinée à reprendre son indépendance, elle s’enfuit donc. Totalement inadaptée au monde réel, elle tente alors de rejoindre son père, amateur de “poupées sexuelles” tout en étant poursuivi par son époux qui ne supporte pas qu’elle lui échappe.

On aime beaucoup dans cette série, le ton très décalé, les séquences mélangeant absurde et tension et l’ambiance générale de cette comédie noire. Il faut notamment s’attarder sur l’absurdité totale de ces scènes ou Hazel doit noter participer à une enquête de satisfaction après les relations sexuelles avec son époux. Si certaines séquences, parfois un peu “too much” dans le ton et la forme ne seront pas pour les esprits sensibles, c’est plus la double temporalité avant/après qui au final se révèle vite lassante et constitue le point noir de cette série, tant elle casse son rythme. Mais plus on voit la géniale Cristin Milioti à l’écran et plus on se sent prêts à tout lui pardonner tant elle éclabousse le programme de son talent.

Cette série compte huit épisodes durant de 25 à 30 minutes. Les deux derniers épisodes doivent être diffusés dans les prochains jours sur HBO Max. Attention toutefois, aucune date de diffusion n’a encore été annoncée en France, mais on espère bien que OCS ou Canal+ vont se jeter dessus rapidement !

Leave a Reply