Internet Explorer et les sites incompatibles, Microsoft Edge sera lancé automatiquement

Spread the love

Sur le terrain des navigateurs Internet, Microsoft mise tout sur son nouveau Edge. Ce dernier a abandonné le moteur EdgeHTML au profil de Chromium.  Internet Explorer est désormais considéré comme une vieille application sans aucun avenir.

La situation se résume simplement. Internet Explorer est un navigateur en fin de vie. Sa présence n’est là que pour des raisons de compatibilité. De nombreuses entreprises et professionnels utilisent encore des applications et des services conçues pour cet environnement. Du coup le faire disparaitre brusquement n’est pas possible. La démarche est de l’abandonner doucement tout en poussant ses utilisateurs à envisager le passage à Edge.

Internet Explorer et Microsoft Edge

Windows 10 et Internet Explorer

Cette démarche passe désormais par un nouvel outil. Il permet de rediriger automatiquement les utilisateurs d’Internet Explorer (IE) vers le nouveau Edge à chaque fois qu’un site incompatible est chargé. Cela veut dire qu’IE est en mesure de lancer automatiquement son petit frère si le chargement d’une page Web rencontre des difficultés.

A ce sujet Redmond ajoute

“De nombreux sites Web modernes ont des conceptions incompatibles avec Internet Explorer. Chaque fois qu’un utilisateur d’Internet Explorer visite un site public incompatible, il reçoit un message qui lui indique que le site est incompatible avec son navigateur et qu’il doit passer manuellement à un autre navigateur. La nécessité de passer manuellement à un autre navigateur change à partir de Microsoft Edge Stable version 87. Lorsqu’un utilisateur se rend sur un site incompatible avec Internet Explorer, il est automatiquement redirigé vers Microsoft Edge. Cet article décrit l’expérience utilisateur pour la redirection et les stratégies de groupe utilisées pour configurer ou désactiver la redirection automatique.”

Tout ceci fonctionne de manière assez simple. Un document de support publié par Microsoft révèle qu’une liste de tous les sites Web considérés comme incompatibles a été créé. Si le navigateur détecte qu’un de ces sites est chargé, il vérifie si Edge 87 est présent sur le PC. Si c’est le cas, Microsoft Edge est lancé afin de charger la page en question.

La procédure s’accompagne d’une notification afin d’informer l’utilisateur. Fait intéressant, une fois Edge lancé, toutes les données de navigation d’Internet Explorer sont récupérées. Le géant explique

“Lors de la redirection vers Microsoft Edge, une notification apparait. Cette boîte de dialogue explique pourquoi ils sont redirigés et invite à consentir à une migration des données de navigation et leurs préférences d’Internet Explorer vers Microsoft Edge. Les données concernées sont, les favoris, les mots de passe, les moteurs de recherche, les onglets ouverts, l’historique de navigation, les paramètres, les cookies et la page d’accueil.”

Tout ceci permet à Microsoft de pousser les utilisateurs à abandonner Internet Explorer. La démarche s’accompagne de trois stratégies de groupe afin de gérer cette redirection automatique.

  • RedirectSitesDeInternetExplorerPreventBHOInstall
  • RedirectSitesDeinternetExplorerRedirectMode
  • HideInternetExplorerRedirectUXForIncompatibleSitesEnabled

Microsoft Edge sous Chromium est disponible sous Windows et macOS tandis qu’une version Linux est en test.

Leave a Reply