Inondations dans le Sud-Ouest : la vigilance rouge maintenue en 40 et 64, le pic toujours attendu – Sud Ouest

Spread the love

Par Mélissa Gautier – m.gautier@sudouest.fr

Les cours d’eau débordent de leurs lits dans le Sud-Ouest depuis ce dimanche et d’importants cumuls de pluie ont été constatés. Toutefois, les crues n’atteignent pas les niveaux du mois de décembre

Deux départements de Nouvelle-Aquitaine sont placés en vigilance rouge depuis dimanche : les Landes pour un risque de crues, et les Pyrénées-Atlantiques pour les risques de crues et de pluies-inondations. A 16h ce lundi, Météo France a confirmé ce statut, alors que huit départements (Lot-et-Garonne, Gers, Ariège, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Ariège, Tarn-et-Garonne et Pyrénées-Orientales) ainsi que l’Andorre sont en vigilance orange.

Depuis dimanche à la mi-journée, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques font face à de fortes précipitations et à des inondations. Des routes ont dû être coupées et le trafic ferroviaire est perturbé. Des « débordements dommageables » sont toujours à prévoir ce lundi après-midi et mardi sur le Gave d’Oloron. « Les débordements sont surtout attendus dans le Béarn, du côté d’Oloron-Sainte-Marie et d’Escos », précise Ludovic Delannoy, prévisionniste à Météo-France.

À Escos, la hauteur maximale du Gave est attendue pour lundi en fin de journée, d’après Vigicrues. Elle devrait être comprise entre 4,70 m et 5,40 m, une crue inférieure à celle connue en décembre 2021. Le Gave de Pau, la Nive, l’Adour (en vigilance orange) débordent aussi de leurs lits. Pour ces tronçons, les pics sont attendus localement dans la nuit ou dans la journée de mardi.

115 mm de pluie en 24 heures à Iraty

Si elles sont conséquentes, les précipitations demeurent moins importantes que le mois dernier. À Laruns, entre dimanche midi et lundi midi, il est tombé 100 mm de pluie. Le 9 décembre, la commune béarnaise avait enregistré près de 190 mm de cumuls, un record absolu. Pour rappel, la norme pour un mois de janvier s’y élève à 180 mm de pluie. À Lescun, Météo-France comptabilise 110 mm de pluie en vingt-quatre heures, 115 mm à Iraty.

Sur le même sujet

À l’origine du phénomène – comme en décembre -, une rivière atmosphérique. « Il s’agit d’une masse d’air venue des tropiques, emportée vers l’Europe. Même si elle se refroidit et perd en humidité, elle garde tout de même son caractère chaud et humide, ce qui provoque ces précipitations anormalement élevées sur la région », explique Ludovic Delannoy, pour qui la durée du blocage au-dessus des Pyrénées est particulièrement notable. À ces fortes précipitations, vient s’ajouter un « facteur aggravant » : la fonte de la neige dans les massifs. « Ce lundi, la limite pluie-neige se situe autour de 1 800/2 000 m, complète le prévisionniste. Ce qui vient encore alimenter un peu plus les cours d’eau. »

Sur le même sujet

Fin des précipitations mardi

La situation devrait s’améliorer progressivement d’ici à mardi midi. Météo-France prévoit des précipitations d’intensité modérée de l’ordre de 5 mm par heure ce lundi en fin d’après-midi sur le relief béarnais. Des précipitations plus éparses sont prévues sur la Côte basque. Une légère accalmie est attendue dans la soirée, avec des cumuls entre 2 et 5 mm par heure pour devenir de plus en plus faibles dans la nuit de lundi à mardi. La fin des précipitations est prévue pour mardi en milieu de journée. Toutefois, difficile de dire pour le moment quand la vigilance rouge du Gave d’Oloron pourra être levée.

Sur le même sujet

Leave a Reply