Advertisements

Grève, blocages, manifs… une nouvelle semaine sous tension – Le Parisien

Spread the love

Avant la nouvelle journée de manifestation du mardi 17 décembre contre les retraites, et plus de 2 semaines après le début de la grève des transports, cette semaine s’annonce difficile. En Ile-de-France, la débrouille va donc continuer pour les déplacements, entre la marche à pied, le covoiturage ou le vélo. La grève commence à peser sur le moral et sur le corps des Parisiens.

Lundi 16 décembre

Les routiers entrent dans la danse. Quatre syndicats de la branche du transport routier et de la logistique appellent les salariés à faire grève pour de meilleures conditions de travail et les salaires. Selon l’UFR-CFDT, les actions prendront la forme « de rassemblements, de blocages ou autre, […] dans toutes les régions de France », qui viendront s’ajouter aux perturbations causées par la grève des transports.

Mardi 17

Nouvelle journée de manifestation. Toutes les organisations syndicales appellent à manifester. La CFDT défilera pour la première fois. Les professionnels de l’hôpital public, en crise ouverte depuis plusieurs mois pour réclamer davantage de moyens et d’effectifs, descendront, eux aussi, dans la rue. A Paris, le cortège empruntera le trajet République-Bastille-Nation. Des rassemblements sont également prévus dans de nombreuses villes de province. Par ailleurs, la SNCF doit, dans la matinée, dire à tous les passagers ayant réservé un billet pour un départ vendredi 20, samedi 21 ou dimanche 22 si leur train circulera… ou pas.

Mercredi 18

De nouvelles rencontres entre le Premier ministre et les organisations syndicales devraient s’organiser. Dimanche, en début de soirée, aucun rendez-vous n’était calé dans l’agenda d’Edouard Philippe.

Jeudi 19

La grève dans les transports entrera dans sa 3e semaine, sauf si un accord est intervenu la veille. La SNCF informera cette fois les passagers de la circulation des trains dont le départ est prévu les 23, 24, 25 et 26 décembre.

Vendredi 20

Début des vacances scolaires. Pas de trêve prévue pour l’instant par les syndicats, que ce soit à la RATP ou à la SNCF. Rallier gares et aéroports s’annonce d’ores et déjà assez difficile pour les voyageurs. Et les premiers vacanciers qui ont prévu de quitter l’Ile-de-France ou certaines grandes villes de province en voiture devront sans doute s’armer de patience.

Advertisements

Leave a Reply