EN DIRECT – Municipales à Paris : logement, environnement… les premières idées de Villani pour la capitale – LCI – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Municipales à Paris : logement, environnement… les premières idées de Villani pour la capitale – LCI

































Politique

SCRUTIN CAPITAL – Les élections municipales auront lieu à Paris, comme partout en France, les 15 et 22 mars 2020. La capitale représente un enjeu majeur pour la majorité présidentielle, qui tentera de mettre fin à dix-neuf ans de règne de la gauche. Divisions au sein de LaREM, explosion de la droite, bilan d’Anne Hidalgo… Retrouvez ici toutes les infos de cette campagne à suspense.

VILLANI

Dans une interview au JDD, Cédric Villani, attaqué sur les réseaux sociaux pour avoir pêché après une question sur son projet pour le logement, livre quelques idées dans ce domaine. Le candidat dissident de LaREM propose ainsi, pour faire face à la crise du logement, d’étudier le gel des loyers tel qu’il est pratiqué à Berlin. Il juge également “bonne” l’idée de Ian Brossat, l’adjoint au Logement et candidat PCF aux municipales, de découpler bâti et foncier  pour permettre l’accession à la propriété pour les classes moyennes

SAPORTA-GANTZER

Dans un entretien à Challenges consultable ce dimanche sur le site du magazine (version pour les abonnés), le duo se prononce notamment sur une éventuelle alliance avec le candidat officiel de La République en marche, Benjamin Griveaux : “Nous ne travaillerons pas avec Benjamin Griveaux, tranche Gaspard Gantzer. Il a voté le CETA, comme vous le rappelez, mais de manière plus générale, il se situe à la droite de Macron. Il a en quelque sorte tout ce que nous n’aimons pas chez Macron et rien de ce que nous aimons : son charisme, une forme d’envolée lyrique. Il ne fait que des alliances à droite et sur l’écologie… on voit que ce n’est pas son dada.” 

VILLANI

Dans la même interview, Cédric Villani veut aussi promouvoir des cantines “100% bio”, créer “des centaines” de rues “zéro déchet” et revoir les projets de constructions de tours, notamment à Bercy-Charenton (12e arrondissement)

VILLANI

Dans une interview au JDD, Cédric Villani, attaqué sur les réseaux sociaux pour avoir pêché après une question sur son projet pour le logement, livre quelques idées dans ce domaine. Le candidat dissident de LaREM propose ainsi, pour faire face à la crise du logement, d’étudier le gel des loyers tel qu’il est pratiqué à Berlin. Il juge également “bonne” l’idée de Ian Brossat, l’adjoint au Logement et candidat PCF aux municipales, de découpler bâti et foncier  pour permettre l’accession à la propriété pour les classes moyennes

GUERINI

Stanislas Guérini, le délégué général du parti présidentiel, s’est exprimé sur les candidatures de Benjamin Griveaux et Cédric Villani, alors que LREM tient ce week-end à Bordeaux son premier “campus des territoires”. “Je crois que la division, c’est systématiquement l’échec. Jusqu’au bout, nous garderons la main tendue à Cédric Villani. Je regrette sa décision mais je souhaite que l’on puisse mener cette campagne rassemblée”, a répété le patron des Marcheurs dans Le Parisien ce samedi. 

BROSSAT vs VILLANI

Les municipales, c’est dans six mois, mais la guerre est déclarée. Cédric Villani, déjà occupé sur le front qui l’oppose à Benjamin Griveaux, vient d’essuyer un nouveau coup. Il est asséné par Ian Brossat, l’adjoint à la mairie de Paris en charge du logement. Ce vendredi, il a relayé une vidéo dans laquelle on peut voir le mathématicien interrogé au sujet de son programme en matière de logement. Celui qui a lancé le jour même une tournée parisienne, au cours de laquelle il va pendant 24 heures à la rencontre de “ceux qui font Paris”, est pris totalement de court. 

LE GENDRE SOUTIENT GRIVEAUX, MAIS …

“Tous les deux se rassembleront”, assure Gilles Le Gendre. A notre micro, il a répété à de multiples reprises que le candidat investi par LaREM a tout son soutien. Et qu’en tant que chef de la majorité à l’Assemblée nationale, il fera “tout pour que Benjamin Griveaux arrive en tête”.

Mais si Cédric Villani, dont la côte de popularité dépasse de cinq points celle de Benjamin Griveaux, venait à aller “jusqu’au bout”, comme il ne cesse de dire? Et s’il commence à devenir le seul candidat capable de succéder à Anne Hidalgo? Alors,  Gilles Le Gendre n’écarte pas tout à fait la possibilité que le mathématicien devienne le représentant d’En Marche d’ici mars 2020. “Ce sont des êtres raisonnables et rationnels”, argue-t-il pour expliquer la confiance qu’il accorde à l’un et à l’autre. Pour lui, ce qui prime, c’est de battre Anne Hidalgo, qui que soit le candidat. “Et si cette division démontre qu’elle fait augmenter de façon spectaculaire les chances de la maire d’être réélue, je fais confiance à l’un et à l’autre pour qu’ils ne nous entraînent pas vers cette défaite”.

Candidature dissidente de Villani à Paris : “Au bout du compte, nous serons tous ensemble”, affirme Gilles Le Gendre

Candidature dissidente de Villani à Paris : "Au bout du compte, nous serons tous ensemble", affirme Gilles Le Gendre

VILLANI IRA “JUSQU’AU BOUT”

Invité de la matinale de LCI, Cédric Villani, candidat dissident à la mairie de Paris persiste et signe.

Alors que Benjamin Griveaux continue les appels du pied pour qu’il le rejoigne, Cédric Villani a martelé qu’il comptait faire sa propre campagne. “C’est bien mon intention d’aller jusqu’au bout”, a-t-il affirmé.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

GRIVEAUX

Le candidat LaRem ne désespère pas de rallier Cédric Villani à sa cause… Il l’a dit à deux reprises ce jeudi. 

YANNICK JADOT

L’ancienne tête de liste EELV est intransigeante. Face à ce qu’il décrit comme un phénomène de mode qui consiste à se revendiquer écolo, Yannick Jadot a taclé le candidat Cédric Villani, ce jeudi, sur LCI

“Il veut être écologiste ? Tant mieux !”, tonne-t-il en réponse au mathématicien et député de l’Essonne qui dit souhaite devenir “le premier maire véritablement écologiste de Paris”. Avant de souligner son “incohérence”. “Car quand il fallait voter sur le Glyphosate ou sur le Ceta, (…) à chaque fois, il est sorti de l’hémicycle pour faire autre chose ! “

GRIVEAUX

Le candidat désigné par LaRem, Benjamin Griveaux a réagi ce jeudi matin à l’annonce de Cédric Villani. “C’était la fin d’un faux suspense. J’ai un regret, c’est qu’il avait pris l’engagement de soutenir celui ou celle qui allait être désigné(e). Il n’est pas candidat En Marche puisque le mouvement En Marche a un seul candidat et il est devant vous”, a déclaré Benjamin Griveaux sur RTL

Benjamin Griveaux a ainsi rappelé qu’il avait “écrit” à celui qui n’était pas encore son rival le 23 août dernier, lui proposant de “co-piloter de manière inédite la campagne sur les questions programmatiques et sur les questions de personnes. Ma conviction, c’est que nous irons rassemblés”, a rappelé le candidat LaRem. 

EQUIPE DE CAMPAGNE

VILLANI

REACTION

La réponse de Ian Brossat, l’adjoint au Logement d’Anne Hidalgo et candidat du PCF aux municipales, au discours de Cédric Villani

LAREM

Dans un communiqué, le mouvement LaREM “regrette” la décision de Cédric Villani, un choix “qui va à l’encontre des règles collectives du mouvement auquel il appartient et rompt l’engagement qu’il avait pris devant la Commission nationale d’investiture de soutenir le candidat qui serait désigné”.

Le mouvement présidentiel refuse toutefois de “tomber dans la division” et évacue l’hypothèse d’une exclusion de Cédric Villani.

“Je dis à Cédric Villani que je reste convaincu que sa place est à LaREM et qu’à tout moment de cette campagne, nous aurons à coeur de rechercher le rassemblement”, fait savoir le délégué général Stanislas Guerini

VILLANI CANDIDAT

VIDEO – L’annonce de sa candidature en images

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

VILLANI

“Je serai le maire de tous les Parisiens et de toutes les Parisiennes. Je ne serai jamais un homme d’appareil. Je ne dépendrai que de vous, tant que vous me ferez confiance”

“Face au spectre d’une ville dure et agressive, je porterai le projet d’une ville douce”

“Face aux inégalités persistantes, je porterai le projet d’une cité éducative pour tous”

“Face au spectre du repli communautaire, je donnerai un contenu à la République du quotidien pour que chacun puisse s’émanciper”

“Je créerai les conditions du débat pour construire un Paris élargi avec tous ses territoires environnants”

“Je veux porter une écologie de proximité, de l’action, des solutions où nous réinventerons nos circuits de déplacement, de consommation”

“Je veux renforcer la démocratie locale et humaine”

VILLANI

“C’est ensemble que nous allons nous mettre au travail pour faire de Paris la métropole internationale du XXIe siècle”

“Je veux être le premier maire véritablement écologiste de Paris”

“C’est ensemble que nous porterons le projet d’une ville douce. J’en appelle aux bonnes volontés de tous. Cette candidature, je la porterai avec vous. Je la porterai dans la bienveillance et la liberté. Jamais dans l’attaque et toujours dans les solutions”

“Je vous proposerai dans les prochains jours une méthode”

Urgent

VILLANI CANDIDAT

“Vous avez été si nombreux tous les jours à venir m’encourager. J’ai la conviction qu’ensemble nous pouvons faire autrement. Que nous pouvons remettre l’Hôtel de Ville au service de ses habitants”

“Je vous annonce ce 4 septembre que j’ai décidé d’être candidat à la prochaine élection du maire de Paris”

VILLANI

“Pour rendre à Paris sa douceur, il faudra résoudre bien des problèmes complexes et pour cela travailler ensemble”

“Assembler des équipes pour résoudre des problèmes complexes, cela a été toute ma vie”

“Avant l’été j’ai participé à un processus de désignation. J’ai pu mesurer les limites du fonctionnement de l’appareil politique que nous dénoncions il y a peu”

VILLANI

“Paris est aujourd’hui chargé de frustration, de problème de stress et d’anxiété qui minent notre existence”

“Mathématicien, si je me suis engagé en politique, c’est pour remettre la technique, le savoir au service du gouvernement des femmes et des hommes”

“Nous aimons le Paris de la COP 21, nous en sommes fiers mais nous ne le reconnaissons pas dans le Paris du quotidien”

VILLANI

Très ponctuel, le mathématicien débute son discours à 19 heures, comme prévu. “Quel plaisir de vous retrouver ici”, lance-t-il à ses soutiens.

“C’est à Paris qu’un 4 septembre la République fut proclamée…”

VILLANI

Cédric Villani vient de faire son entrée à la brasserie Gaité, où il doit tenir son discours dans quelques minutes

DÉCRYPTAGE

Pourquoi Villani a choisi de faire cavalier seul ? Explications en images. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

GRIVEAUX

VIDEO – Invité de LCI mardi, Benjamin Griveaux, tête de liste LaREM aux municipales à Paris, a déploré l’initiative de Cédric Villani mais s’est dit opposé à une exclusion de ce dernier du mouvement. Une position qui va dans le sens du Premier ministre Edouard Philippe, qui a indiqué mercredi, à l’issue du séminaire ministériel, n’avoir “jamais été favorables aux mesures d’exclusion”

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PORTRAIT

Municipales à Paris : Cédric Villani, le brillant “matheux” jeté corps et âme dans l’arène politique

Municipales à Paris : Cédric Villani, le brillant "matheux" jeté corps et âme dans l'arène politique

VILLANI

Bienvenue sur ce direct. Nous vous proposons de suivre, ce soir à partir de 19 heures, la déclaration du député LaREM de l’Essonne Cédric Villani. Ce dernier, écarté en juillet au profit de Benjamin Griveaux pour conduire les listes de la majorité présidentielle, pourrait annoncer ce soir une candidature dissidente. 

Cédric Villani, mathématicien de renom de 45 ans, est entré en politique avec son élection à l’Assemblée nationale en juin 2017. En 2014, il avait fait partie du comité de soutien à l’actuelle maire, Anne Hidalgo.

Avant de se prononcer ce soir, il a assuré à Emmanuel Macron et à Edouard Philippe que son éventuelle candidature ne se ferait pas contre eux

Une élection majeure aux multiples inconnues. Alors que le scrutin des élections municipales des 15 et 22 mars approche à grands pas, la majorité présidentielle a d’ores et déjà mis un pied dans la campagne en désignant, en juillet, un très proche d’Emmanuel Macron, Benjamin Griveaux, comme tête de liste. Un choix qui a divisé les soutiens au sein de LaREM, au point de laisser envisager un duel fratricide entre l’ex-ministre et un challenger de renom, le député et mathématicien Cédric Villani, qui a dénoncé le processus d’investiture de sa famille politique. Ce dernier devrait préciser ses intentions ce mercredi 4 septembre à 19 heures.

En face, la droite parisienne apparaît toujours très divisée, entre les tenants d’une alliance avec la majorité présidentielle et ceux qui, comme Rachida Dati, rêvent de porter les couleurs des Républicains. A gauche, la maire Anne Hidalgo, très critiquée par ses adversaires, oppose une défense combative de son bilan, même si elle ne s’est pas encore déclarée sur une probable candidature à sa propre succession. Les écologistes ont également choisi leur chef de file en la personne du conseiller de Paris David Belliard. Du côté de la France insoumise, c’est la porte-parole Danielle Simonnet qui devrait représenter sa candidature.

Toutes les actualités relatives à la campagne électorale dans la capitale sont à suivre dans notre direct…

Lire aussi

Suivez en direct toutes les actualités de la campagne des municipales à Paris à travers notre live ci-dessus.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply