EN DIRECT – Loi “Sécurité globale” : 95 interpellations, la stratégie des forces de l’ordre en question – LCI

Spread the love
CONTESTATION

Dans un communiqué soulignant “la diversité et l’ampleur des cortèges” et imputant les violences de samedi à “la stratégie délibérée de la terre brûlée mise en place par la préfecture de Paris”, la coordination de syndicats, sociétés de journalistes et ONG opposées à la loi “Sécurité globale” a appelé à “poursuivre la mobilisation jusqu’au retrait”. 

Le collectif, composé de dizaines d’organisations différentes, a également regretté qu’Emmanuel Macron n’ait “apporté aucune réponse lors de son interview accordée le 4 décembre” et n’ait “pas répondu à notre demande d’entrevue”. 

La coordination, où l’on retrouve le SNJ, mais aussi Amnesty International, le SNJ-CGT, le prix Albert Londres ou la Ligue des droits de l’Homme, appelle à la suppression, outre du célèbre article 24, des articles 21 et 22, portant, pour l’un, sur l’élargissement du visionnage des images des caméras piéton et, pour l’autre, sur l’élargissement de l’usage des drones.

Leave a Reply