Des pirates trollent le Guide suprême iranien en faisant tomber le réseau ferré national

Spread the love
Des pirates trollent le Guide suprême iranien en faisant tomber le réseau ferré national

Le réseau ferroviaire iranien a sombré dans ce que les médias d’Etat ont qualifié de « chaos sans précédent » en raison d’une cyberattaque présumée. Comme le rapporte l’agence Reuters, les services ferroviaires du pays ont connu ce vendredi des retards et des annulations, les guichets ayant du mal à faire face à l’attaque.

Non contents d’avoir mis les chemins de fer iraniens sens dessus dessous, les pirates ont également profité de l’occasion pour moquer l’ayatollah Ali Khamenei, à la tête du pays depuis 1989.

Le média public IRIB a rapporté que les panneaux électroniques utilisés pour afficher les informations relatives aux arrivées et aux départs des passagers dans les gares ont été compromis. Les panneaux demandaient aux voyageurs d’appeler un numéro pour joindre un service d’assistance et obtenir des informations supplémentaires. Or, ce numéro appartenait en fait au bureau du dirigeant religieux. Des responsables iraniens du ministère des Routes et du Développement urbain ont confirmé l’attaque samedi.

publicité

Des précédents

« A la suite d’une perturbation des systèmes informatiques du personnel au siège du ministère des Routes et du Développement urbain, le problème fait l’objet d’une enquête par les experts techniques du ministère”, indiquent les autorités iraniennes. Le site web du service ferroviaire semble maintenant être pleinement opérationnel.

En avril, le réseau britannique Merseyrail a été victime d’une cyberattaque menée par le groupe de ransomware Lockbit. Il semble qu’un compte de messagerie Office 365 utilisé par l’entreprise ait été compromis – et ait également été utilisé pour informer les employés et les journalistes de l’attaque. Le bureau du commissaire à l’information du Royaume-Uni (ICO) avait été informé de l’incident.

En 2018 déjà, Rail Europe a subi une cyberattaque conduisant au vol de données de cartes de paiement de clients et d’informations personnelles.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply