Si Samsung n’indique pas combien de Galaxy Note 10 il a écoulés depuis le lancement de ce modèle et de ses variantes, un article de Bloomberg sur les résultats trimestriels du géant coréen suggère que ces ventes sont plutôt bonnes (ou mieux que prévues).

Samsung a récemment indiqué qu’il prévoit une chute importante de son bénéfice opérationnel. Plus précisément, ce bénéfice opérationnel, pour la période de trois mois entre juillet et septembre, devrait être de 7 700 milliards de wons, soit près de 6,4 milliards de dollars. Or, cela correspond à une chute de 56 % par rapport aux bénéfices de l’année dernière pour la même période. Cette baisse des bénéfices est due à la baisse des prix des semi-conducteurs.

Samsung, sauvé par le Galaxy Note 10 ?

Mais malgré cette baisse du bénéfice opérationnel causé par le marché des semi-conducteurs, d’après Bloomberg, Samsung aurait tout de même battu les prévisions des analystes grâce à son nouveau smartphone haut de gamme : le Galaxy Note 10.

En substance, une forte demande pour le Galaxy Note 10 aurait permis de compenser la baisse des prix dans le secteur des semi-conducteurs. Outre cela, le géant coréen aurait également profité d’une forte demande de l’iPhone 11. En effet, bien que Samsung et Apple soient concurrents sur le marché des smartphones, Samsung est également le fournisseur de la firme de Cupertino pour les écrans OLED.

Récemment, des sources du média japonais Nikkei ont d’ailleurs indiqué que dû à cette forte demande (surtout pour l’iPhone 11 et l’iPhone 11 Pro), Apple aurait demandé à ses fournisseurs d’augmenter la production. La firme de Cupertino pourrait ainsi produire 8 millions d’iPhone de plus par rapport à ce qui était initialement prévu.

Samsung Galaxy Note 10

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply