Cette Tesla Model 3 a dépassé 100 000 miles, et voici son niveau d’usure

Spread the love

On recense de nombreux articles liés à des exploits kilométriques, de conducteurs – souvent de taxi – ayant dépassé le million de kilomètres avec leur voiture. Mais la plupart du temps, les voitures concernées ont déjà plusieurs années à leur compte. Chez Tesla néanmoins, les premiers records sont encore rares à être médiatisés. La Model S est la seule à pouvoir y prétendre, alors que sa commercialisation a débuté en 2012 aux États-Unis.

Du côté de la populaire Model 3, aux plus de 350 000 précommandes avant son lancement, les retours sont encore rares. Son lancement a entraîné les trente premières livraisons à être effectuées le 28 juillet 2017. Mais depuis, nos confrères d’Electrek ont mis la main sur un client plutôt rouleur : avec sa Model 3, il vient de dépasser la barre fatidique de 100 000 miles, soit un peu plus de 160 000 kilomètres.

Après 100 000 miles, qu’elles usures sur une Model 3 ?

Il s’appelle Arthur Driessen, et habite à Los Angeles. L’homme, qui s’est prêtait à l’exercice de l’interview avec nos confrères du média Electrek, fait partie d’un cercle très fermé de propriétaires de Model 3 qui ont dépassé la barre symbolique des 100 000 miles avec leur voiture. Mais pendant toute l’année, Arthur a fait de sa quête kilométrique un hobby, qu’il a pris soin de retranscrire à l’écrit sur son Twitter ainsi que sur son blog.

Model 3 Tesla kilometrage

© Arthur Driessen via Electrek

Dans une interview, le garçon raconte quelles ont été les usures et les réparations qu’il a dû effectuer sur sa voiture. L’historique est plutôt bon, avec de simples changements de pneus effectués, en moyenne tous les 40 000 kilomètres.

Il faut dire que l’homme a pris soin de respecter plusieurs bonnes conduites au sujet des recharges : « je ne suis descendu sous la barre des 10 % d’autonomie que quelques fois. Je n’ai jamais laissé ma voiture charger plus longtemps que lorsque la charge est pleine. Et s’il y a un Supercharger pas très loin, je ne l’utilise que pour recharger à hauteur de 60 %. Je prends ensuite la route immédiatement, donc la voiture n’est jamais à l’arrêt pendant très longtemps avec une charge conséquente ». Un bon moyen pour contrôler l’usure des batteries de sa Model 3.

Le bilan est plutôt positif, car Arthur Driessen affirme que sa voiture n’a perdu que 2,5 % de son autonomie totale qu’il pouvait effectuer, lorsque sa Tesla fût neuve. A ce jour, il peut encore effectuer entre 302 et 308 miles (486 à 495 km), alors qu’il roulait 310 miles (498 km) lors de son achat. Précision : il s’agit de la version « Grande Autonomie » de la Model 3.

Une très bonne évolution, à comparer avec un chauffeur de taxi français qui a dépassé les 300 000 kilomètres avec sa Model S, signalant la perte d’approximativement 55 kilomètres d’autonomie. Mais il faut dire que l’homme rechargeait jusqu’à 3 fois son véhicule sur des Superchargers, relatait Automobile Propre dans un article.

La Model 3 a connu une mésaventure

Driessen a été très prudent sur la recharge des batteries de sa voiture électrique. Par ailleurs, l’homme raconte qu’il n’a tout de même pas entraîné sa monture dans des conditions toujours idéales. Il a d’ailleurs été obligé de passer par la case garage. Lors d’un passage par les plaines de Bonneville Salt Flats dans l’Utah, où un vent violent soufflait, la porte côté conducteur s’est claquée violemment, cassant une pièce dans la charnière.

Tesla Model 3 Performance, notre essai utilisateur complet en vidéo

Une batterie Tesla au million de kilomètres ?

La durée de vie est devenue une préoccupation au centre des déclarations officielles de Tesla depuis ces derniers mois. Selon son PDG, Elon Musk, la Model 3 ambitionne d’ailleurs à rester fiable aussi longtemps qu’un semi-remorque. Le million de kilomètres est un objectif que l’équipe en charge de la recherche et développement de la marque travaille : d’ici l’année prochaine, un nouveau modèle de batterie sera introduit dans la gamme.

Leave a Reply