C’est l’heure du BIM : Nouvelle victime du virus en Chine, procès de Trump et loi bioéthique – 20 Minutes

Spread the love
Des employés diffusent un désinfectant dans l’aéroport de Séoul, le 21 janvier 2020. — AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Un homme de 89 ans est devenu la quatrième personne à succomber au nouveau virus qui s’est répandu à travers la Chine, ont annoncé mardi les autorités. Le vieil homme est mort dimanche après avoir éprouvé des difficultés à respirer, à Wuhan, la ville du centre du pays où s’est déclenchée l’épidémie qui a infecté plus de 200 personnes, a précisé la commission locale de la santé dans un communiqué. Plus d’un mois après son apparition sur un marché de Wuhan, le virus, de la famille du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), touche désormais plusieurs grandes villes du pays – dont Pékin et Shanghai – et trois autres pays d’Asie : Japon, Corée du Sud et Thaïlande. Un homme rentrant de Chine et présentant des symptômes proches du Sras a aussi été placé à l’isolement à son domicile en Australie.

C’est l’ultime étape de la bataille de l’« impeachment ». Mis en accusation par la Chambre pour « abus de pouvoir » et « entrave au Congrès », Donald Trump fait face à la menace d’une destitution lors de son procès devant le Sénat. Après des points de procédure jeudi dernier, les débats commencent véritablement ce mardi. Grâce à la majorité républicaine, le président américain est presque assuré d’être acquitté. Mais son procès, qui devrait durer entre deux et quatre semaines, pourrait réserver des surprises, surtout si des témoins clés, comme l’ex-conseiller de la Maison-Blanche John Bolton, étaient entendus.

Nouvelle étape vers la PMA pour toutes les femmes. Cette mesure emblématique de la loi bioéthique débarque devant le Sénat à majorité de droite ce mardi. Passé (et adopté) par l’Assemblée, le projet a connu de nombreuses modifications depuis ses débuts. 20 Minutes fait le point sur tous ces changements apportés au texte d’origine. Comme à l’Assemblée nationale, les débats s’annoncent passionnés sur ce texte qui traite de sciences, de société mais aussi d’éthique. Quelque 280 amendements ont été déposés pour le projet entier par les sénateurs. C’est presque 10 fois moins qu’à l’Assemblée. Passée devant la commission spéciale du Sénat, constituée pour examiner le texte, l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires a déjà reçu un premier feu vert le 8 janvier.

14 partages

Leave a Reply