Cegid XRP Flex : l’ERP composable cloud et collaboratif

Spread the love
Cegid XRP Flex : l’ERP composable cloud et collaboratif

La crise sanitaire a montré les limites et faiblesses des systèmes d’information des entreprises. En particulier les plus petites, qui n’étaient souvent pas préparées au télétravail. « Ces entreprises ont mis en place dans l’urgence des briques collaboratives, comme Zoom, mais cela ne règle pas la problématique d’un SI qui n’a pas été conçu pour la collaboration », analyse Norbert Jamet, responsable marketing produit, ERP Entreprises de Cegid.

La sortie de crise se profilant, beaucoup de TPE et PME réfléchissent à la manière de rénover leur système d’information, à commencer par la brique gestion. Chose d’autant plus nécessaire que selon une étude CXP datant de fin 2019, plus de 50 % des entreprises en France ont un système de gestion datant de plus de 10 ans. « Il n’y a aucun doute qu’un système aussi vétuste ne sera pas capable d’accompagner la transformation des entreprises », analyse notre interlocuteur.

S’inspirant des bonnes pratiques issues des grands comptes, certains s’interrogent sur les bénéfices apportés par un ERP… tout en redoutant les contraintes qu’il impose. « Les anciennes solutions s’inscrivaient dans un modèle où l’ERP orchestrait toute la chaîne de gestion dans une logique de contrôle, avec beaucoup de rigueur, mais aussi de contraintes. La nouvelle génération d’ERP composables se veut ouverte et flexible. Elle se positionne clairement en facilitateur de business. »

publicité

Un ERP composable… à la carte

Mettre en place un ERP, c’est un projet qui peut être complexe pour une TPE/PME. « Les petites entreprises n’ont souvent pas la taille critique suffisante pour s’organiser en mode projet sur de longues périodes, admet Norbert Jamet. Elles ont besoin de s’inscrire dans un schéma de SI agile et sans contraintes. » Il faut donc savoir aller chercher des “quick wins” au travers de projets courts, au ROI immédiat. Un ERP composable comme Cegid XRP Flex peut être déployé progressivement, en activant de nouvelles briques au fil des besoins stratégiques de l’entreprise.

L’ERP composable est également ouvert par essence sur les solutions tierces. Si Cegid XRP Flex propose toutes les briques nécessaires à la gestion de l’entreprise, il n’a pas pour vocation de couvrir seul l’ensemble du spectre fonctionnel des organisations. « Nous avons conscience de l’importance de faciliter la connexion avec des applications tierces. C’est pourquoi nous avons rendu 100 % du scope de notre ERP accessible via des API. »

<

p align=”center”>

Dashboard de Cegid CRP Flex.

Cegid XRP Flex est également une solution cloud. « Dès lors que l’on parle de cloud, l’infrastructure nécessaire n’est plus un problème pour l’entreprise. De plus, le cloud met à la portée des TPE et PME des technologies souvent inaccessibles pour elles : usages en mobilité, intelligence artificielle, dématérialisation, API, etc. »

Un ERP conçu pour être utilisé par tous

« Un ERP composable en mode cloud apporte une dimension collaborative centrale, qui encourage des échanges plus fluides au sein de l’entreprise et avec son écosystème, poursuit Norbert Jamet. Mais la promesse d’un monde collaboratif se confronte souvent à la réalité d’un modèle économique inadapté. Contrairement à d’autres éditeurs, nous ne sommes pas tombés dans le piège d’un modèle de licence calculé par utilisateur. Nous proposons par défaut des licences illimitées en nombre d’utilisateurs, afin de tenir la promesse d’un ERP hypercollaboratif utilisé par tous. »

Aujourd’hui, la détermination du coût d’abonnement à Cegid XRP Flex s’appuie sur deux dimensions : le scope fonctionnel demandé et le volume de factures émis chaque année par l’entreprise. Sans limites en nombre d’utilisateurs donc. « Nous voulons ouvrir l’ERP à l’ensemble de l’entreprise, mais aussi à de nouveaux utilisateurs issus de son écosystème : fournisseurs, partenaires, clients… avec Cegid XRP Flex, nous agrandissons le terrain de jeu des ERP. »

Leave a Reply