Alphabet annonce la fermeture de sa startup Loon

Spread the love

Vous vous souvenez de Loon ? Ce projet mené par Google visant à donner un accès à Internet en haut débit aux régions du monde les plus reculées, grâce à des ballons. Et bien il semblerait qu’Alphabet en ait eu assez d’explorer cette solution et annonce la fermeture du projet Loon. Après plus de 9 ans de recherches menées pour concrétiser ce projet, Alphabet reconnaît ses erreurs en expliquant n’être pas parvenue à trouver un modèle économique durable, sans également pouvoir compter sur de nouveaux partenaires.

Une solution très rapidement dépassée par des projets concurrents

Malgré cette perte de vitesse dans son développement, la startup Loon (née de ce projet) semblait être pleine d’ambitions. Il y a à peine un an, la société obtenait l’approbation de lancer ses ballons au-dessus du Kenya pour subvenir à un accès à Internet déplorable. Par ailleurs, Loon avait été d’une aide précieuse lorsqu’un séisme a frappé de plein fouet le Pérou il y a deux ans. En 2019, Loon parvenait à conclure une levée de fonds à 125 millions de dollars, et déclarait à cette occasion : “Loon se concentre sur la connectivité aux communautés non desservies et mal desservies du monde entier. Nous sommes en pourparlers avec des sociétés de télécommunications et des gouvernements du monde entier pour proposer une solution permettant d’étendre la connectivité Internet à ces zones mal desservies.” Un discours plus que prometteur qui a donné l’impression d’une société en pleine expansion.

Toutefois, si l’idée initiale de Loon semblait ultra-innovante, des sociétés comme SpaceX ou Blue Origin ont rapidement réussi à rendre le discours de la start-up désuet. SpaceX via son projet Starlink envoi sans cesse des satellites en basse orbite pour concevoir une constellation artificielle qui permettra de fournir un accès à Internet en haut débit qu’importe l’endroit où l’on se trouve. De par ce constat, Loon rejoint dès aujourd’hui l’immense cimetière des projets Google partis trop tôt (ou pas assez). Loon dévoile dans un article Medium comment la société va être dissolue, et précise qu’un fonds de 10 millions de dollars sera consacré pour soutenir les organisations à but non lucratif et les entreprises axées sur la connectivité, Internet, l’entrepreneuriat et l’éducation au Kenya.

4.4 / 5

93,6 M avis

Leave a Reply