11-Novembre : un monument en mémoire des militaires morts en opérations extérieures | LCI

































Politique

HOMMAGE – A l’occasion des cérémonies annuelles du 11-Novembre, Emmanuel Macron va inaugurer lundi 11 novembre un monument en mémoire des militaires français morts en opérations extérieures, au parc André-Citroën, dans le XVe arrondissement de Paris. Y seront inscrits les 549 noms des militaires morts pour la France.

Le président Emmanuel Macron avait, à l’occasion d’un discours aux armées à l’hôtel de Brienne le 13 juillet 2018, relancé le projet  d’un monument aux Morts en opérations extérieures : “La France n’oublie pas ceux qui sont morts pour elle. Elle n’oublie aucun de ses enfants. C’est notre devoir et c’est notre honneur. C’est dans cet esprit de reconnaissance que j’ai souhaité relancer le projet d’un monument aux Morts (pour la France) en opérations extérieures.”

A l’occasion des commémorations annuelles du 11-Novembre, honorant notamment les militaires morts pour la France au cours de l’année écoulée, ce monument, un mémorial symbolisé par une haute sculpture de bronze, sera inauguré dans un espace du parc André-Citroën, dans le XVe arrondissement de Paris. Cette sculpture représente six soldats – cinq hommes et une femme – la tête recouverte d’un képi, d’un béret ou d’une casquette, portant un cercueil non visible.

549 noms gravés sur le monument

Évoqué dès 2011, le projet de ce monument, dont la construction a coûté près d’1,2 million d’euros, avait été initié par François Hollande, qui en avait posé la première pierre avant que le projet ne patine pendant plusieurs années. L’emplacement du parc André-Citroën n’est pas dû au hasard, le ministère des Armées, situé dans le quartier Balard, se situant à proximité. 

Sur le mur du monument, figurent les 549 noms des militaires ayant reçu la mention “Mort pour la France” depuis 1963 dans une opération qualifiée d’OPEX. En revanche, les noms des agents de la DGSE morts dans les mêmes circonstances n’y figurent pas, “afin de préserver leur anonymat”. Cependant, une dédicace générique leur est attribuée : ” À la mémoire des militaires des services spécialisés de renseignement morts pour la France en opérations extérieures.”

Lire aussi

Près de 600 proches de ces militaires morts pour la France sont attendus à la cérémonie d’inauguration, au cours de laquelle le président Macron déposera une gerbe avant de prononcer une allocution, prévue à 16h45. Parmi ces 549 militaires morts pour la France en opérations extérieures, 141 sont morts au Liban, 129 au Tchad, 85 en Afghanistan ou encore 78 en ex-Yougoslavie.

Sur le même sujet

Et aussi

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply