VMware : Arctic, l’évolution de vSphere pour aller vers le cloud hybride et le multicloud

Spread the love
VMware : Arctic, l'évolution de vSphere pour aller vers le cloud hybride et le multicloud

VMware a annoncé mardi le projet Arctic, un aperçu technologique d’une nouvelle architecture pour son logiciel de virtualisation vSphere. Le projet Arctic fait du cloud hybride le modèle d’exploitation par défaut. Il intègre nativement la connectivité au cloud dans vSphere, ce qui permet aux clients de tirer parti des services de cloud pour toutes les charges de travail fonctionnant sur vSphere, y compris celles qui se trouvent sur site.

Les clients pourront exploiter une capacité de cloud illimitée à la demande et accéder aux services de cloud VMware via vCenter assure VMware.

Le projet Arctic montre en ce sens comment VMware fait évoluer ses produits pour soutenir les stratégies multi-cloud des clients. Car les entreprises adoptent de plus en plus une “approche unifiée multicloud”, a déclaré aux journalistes Matt Morgan, vice-président du marketing de VMware cloud infrastructure. “Le multi-cloud consiste à adopter une plate-forme unique et un ensemble unique de services cross-cloud qui peuvent apporter une valeur ajoutée à une infrastructure hétérogène”, a-t-il ajouté. “C’est une formidable opportunité pour VMware”.

publicité

Quelle stratégie cross-cloud pour VMware ?

Au début de sa conférence VMworld 2021, VMware a fait plusieurs annonces relatives à sa stratégie cross-cloud. L’entreprise a exposé les améliorations apportées à vRealize Cloud Management, notamment la reconnaissance automatique de plus de 200 applications, le provisionnement et la surveillance intégrés de Kubernetes/Tanzu et la prise en charge de NSX Federation pour améliorer les opérations réseau.

Parallèlement, les nouveaux services Tanzu seront disponibles sans frais supplémentaires dans le cadre de VMware Cloud on AWS à partir du troisième trimestre de l’année fiscale 2022. Il s’agit d’un service entièrement géré fournissant Tanzu, permettant à VMware de fournir des clusters Kubernetes aux développeurs en quelques minutes. D’autres offres VMware Cloud seront prises en charge à l’avenir.

VMware Cloud on AWS bénéficie également d’améliorations de la reprise après sinistre et d’un module complémentaire de sécurité avancé.

Dans le domaine du cloud privé, VMware Cloud on AWS Outposts sera également disponible au troisième trimestre de l’année fiscale 2022. “Nous fournissons la pile VMware Cloud en tant que service sur site”, a déclaré Matt Morgan. Les performances ont été optimisées pour la pile matérielle AWS Outpost avec des instances basées sur Nitro.

La société étend également VMware Cloud Universal, son offre d’abonnement pour l’infrastructure, aux déploiements de Tanzu. Cela signifie que les clients pourront appliquer à Tanzu les crédits acquis via ce programme.

Parallèlement, VMware lance également une nouvelle initiative Sovereign Cloud pour aider les clients à travailler avec des fournisseurs de services de cloud de confiance afin de répondre aux exigences réglementaires locales en matière de données. Les premiers partenaires sont UKCloud, GDIT, OVH, AUCloud, Datacom, Ionos, Telefonica, TietoEvry, Swisscom, Telmex et ThinkOn.

“Lorsque vous regardez le paysage mondial, nous pouvons facilement voir la montée en puissance des réglementations sur les données et des restrictions de localité”, a déclaré Morgan. “Si l’on superpose cela aux préoccupations en matière de sécurité, les données sont devenues un véritable pivot pour la stratégie du cloud.”

En plus du projet Arctic, VMware présente trois autres preview technologiques qui donnent un aperçu de l’avenir de VMware Cloud :

  • Le projet Capitola est une implémentation de mise en mémoire software defined pour des applications gourmandes en mémoire.
  • Le projet Cascade est un service de consommation multi-cloud basé sur Kubernetes qui fournit une interface de consommation déclarative commune pour l’infrastructure et les conteneurs.
  • Le projet Ensemble est un plan de contrôle unique pour VMware Cloud qui rassemble les services de type “stovepipe”.

VMware Edge : aider les entreprises à développer des applications multiclouds

VMware a également présenté VMware Edge, un portefeuille qui doit aider les entreprises à exécuter, gérer et sécuriser des applications cloud native sur plusieurs clouds. Selon Sanjay Uppal, SVP de VMware Edge et Service Provider, l’entreprise veut aider à résoudre deux problèmes principaux auxquels les organisations sont confrontées lors du déploiement de piles logicielles.

“Il y a un défi d’accès en temps réel et un défi en termes d’échelle et de nombre de sites – et nous allons nous attaquer à ces deux problèmes”, a-t-il déclaré. Il a également profité de l’occasion pour définir ce que le terme “edge” signifie pour VMware. “Le edge est une infrastructure numérique distribuée (…) pour exécuter des charges de travail sur un certain nombre de sites, et ces sites sont placés à proximité des points d’extrémité qui produisent et consomment des données “, a déclaré M. Uppal.

Les solutions qui contribueront à la constitution de ce nouveau portefeuille comprendront VMware Edge Compute Stack. M. Uppal l’a décrite comme une pile intégrée spécialement conçue pour les machines virtuelles et les conteneurs, qui permettra aux entreprises d’exécuter leurs charges de travail jusque dans les locaux des clients. VMware Edge Compute Stack sera disponible en éditions standard, avancée et entreprise. La société a ajouté qu’elle prévoyait de développer une version légère de Edge Compute Stack pour prendre en charge des applications plus légères.

L’offre VMware Secure Access Service Edge (SASE) de la société sera également ajoutée. Outre le fait qu’il s’agit d’un service logiciel qui combine le SD-WAN avec la sécurité dans le cloud, VMware l’a étendu pour inclure la sécurité web dans le cloud, l’accès réseau trustless et le pare-feu, qui seront fournis en tant que service.

VMware Edge comprendra également VMware Telco Cloud Platform, qui fournit des solutions de edge aux opérateurs télécom, depuis leur cœur 4G/5G jusqu’au RAN. “C’est là qu’elle est utilisée pour la désagrégation du RAN. Par exemple, dans les cas de la 4G et de la 5G où cette pile logicielle commune utilisant la plateforme Telco Cloud est utilisée”, a-t-il déclaré.

VMware annonce une version gratuite de Tenzu pour aller vers Kubernetes et les containers

“Le manque d’expérience et d’expertise en matière de Kubernetes est le défi numéro un auquel les organisations sont confrontées lorsqu’elles tentent d’adopter Kubernetes”, a déclaré Dormain Drewitz, responsable du marketing produit Tanzu de VMware. “Nous savons également que la façon dont les praticiens apprennent est par la pratique, et donc en facilitant l’apprentissage par la pratique pour nos clients et utilisateurs, nous voulons qu’ils puissent apprendre par la pratique avec nous.”

Pour aider à surmonter ces défis, VMware a présenté Tanzu Community Edition, une plateforme gratuite qui embarque Kubernetes. Le logiciel open-source, qui est le même que celui utilisé dans l’édition commerciale de Tanzu, peut être installé et configuré sur un poste de travail local ou sur le cloud de son choix, et automatise la livraison d’applications de bout en bout.

vmware-tanzu-community.jpg

“Ce qui est important à propos de l’édition communautaire, c’est qu’il ne s’agit pas d’un logiciel d’essai, mais d’un logiciel disponible gratuitement et soutenu par la communauté. C’est la meilleure expérience pour aller chercher les différents composants de l’écosystème des conteneurs”, a déclaré Drewitz.

En outre, une version gratuite de Tanzu Mission Control, appelée Tanzu Mission Control Starter, sera disponible. Elle est conçue pour aider les utilisateurs à gérer leurs clusters Kubernetes, qu’ils soient situés sur site ou dans un cloud public. Comme Tanzu Community Edition, Mission Control Starter ne sera pas un logiciel d’essai, a déclaré Mme Drewitz, qui pense que Tanzu Community Edition et Mission Control Starter permettront aux clients de passer facilement aux versions commerciales lorsqu’ils seront prêts à entrer en production.

Prise en charge des GPU pour Tanzu Kubernetes Grid

VMware ajoute également la prise en charge des GPU pour Tanzu Kubernetes Grid non seulement pour vSphere, mais aussi pour les environnements Amazon Web Services et Azure. Cela permettra également aux entreprises d’accélérer l’intégration des charges de travail d’IA. Selon M. Drewitz, cette fonctionnalité est “l’une des demandes les plus populaires” pour Tanzu Kubernetes Grid.

Dell et VMware : nouvelle plateforme polyvalente basée sur Apex pour les déploiements multi-clouds

Cette nouvelle offre IaaS donnera aux entreprises la possibilité de déplacer les charges de travail sur plusieurs cloud et de faire évoluer les ressources rapidement avec une tarification prévisible, assure Dell.

Après l’annonce de la cession de VMware par Dell Technologies en avril dernier, et malgré le fait que les deux entreprises vont bientôt prendre des chemins distincts, les deux organisations continuent de travailler ensemble. Hier Dell a annoncé un nouveau type d’infrastructure en tant que service (IaaS), conçu conjointement avec VMware, afin de connecter sa plate-forme Apex Cloud Services au cloud de VMware. Cette combinaison est conçue pour automatiser et faciliter la gestion des déploiements hybrides et multi-clouds pour un grand nombre d’organisations qui utilisent les deux sociétés dans leurs systèmes informatiques.

Dell Technologies Apex Cloud Services with VMware Cloud, actuellement en phase de test bêta privé, vise à fournir des opérations dans des environnements multi-cloud. Cette nouvelle offre IaaS donnera aux entreprises la possibilité de déplacer les charges de travail à travers plusieurs environnements cloud et de faire évoluer les ressources rapidement avec une tarification prévisible, a déclaré la société.

Pour aider les entreprises à sauvegarder leurs données et éviter les menaces potentielles, Apex Cloud Services avec VMware Cloud embarque également des fonctionnalités de cybersécurité.

Surveiller, optimiser le service sur Apex Console

Pour de nombreuses charges de travail courantes, Dell a préconfiguré des modèles d’instance de cloud, ce qui facilite la prise en main par les utilisateurs. Les entreprises peuvent déployer les services cloud Apex avec VMware Cloud dans leur centre de données, sur un site distant ou dans une installation de colocation avec des partenaires tels qu’Equinix et autres.

L’offre peut également être utilisée avec la plate-forme d’observabilité Tanzu de VMware, ce qui permet aux clients de créer, de tester et d’exécuter des applications cloud native parallèlement aux applications traditionnelles. Les clients peuvent migrer les charges de travail sur plusieurs clouds avec VMware HCX, qui est inclus dans le service et élimine la nécessité de réarchitecturer les applications pour différents environnements de cloud, a déclaré la société.

La nouvelle solution peut également être utilisée avec Tanzu, ObjectScale

“Le plus important est ce que nous avons annoncé avec la plate-forme d’application Tanzu”, a déclaré à ZDNet Ajay Patel, vice-président senior du développement de produits pour les services de cloud computing de Dell. “Notre conviction est que les développeurs ont trop de choses à réparer à la main aujourd’hui, en particulier lorsque vous utilisez des conteneurs et Kubernetes.”

Le logiciel Dell EMC ObjectScale fonctionne également en mode natif avec le package Apex-VMware et permet aux entreprises d’exécuter un stockage objet compatible Amazon S3 aux côtés des machines virtuelles VMware. La nouvelle plateforme apporte un stockage objet software defined, natif Kubernetes, à VMware vSphere avec Tanzu et la plateforme vSAN. En fournissant aux développeurs un stockage en libre-service dans un modèle d’exploitation de cloud privé, ObjectScale aide l’IT à gérer et à faire évoluer le système à l’aide d’outils VMware familiers, a déclaré Dell.

Apex Cloud Services with VMware Cloud est actuellement en preview privée, avec une disponibilité prévue notamment en France au 31 janvier 2022.

Leave a Reply