Vaccination obligatoire des soignants: le gouvernement a plusieurs idées derrière la tête – BFMTV.COM

Spread the love

Se dirige-t-on vers une 4ème vague après l’été? Alors que le chiffre de primo-vaccinations semble stagner ces derniers jours, le Premier ministre Jean Castex a écrit aux présidents des groupes parlementaires pour les consulter sur les moyens à mettre en oeuvre, en vue d’inciter les Français qui ne le sont pas à se faire vacciner.

Le chef du gouvernement leur laisse jusqu’au 6 juillet, mardi prochain, pour lui faire leurs propositions.  

Reste que la pression monte pour obliger tous les soignants à se faire vacciner contre le Covid-19, avec un projet de loi en préparation selon une source gouvernementale, même si une telle mesure n’est pas simple à mettre en oeuvre. Et l’Exécutif a plusieurs idées derrière la tête et des pistes sont d’ores et déjà sur la table.

Et la première est évidemment de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants. Le Premier ministre dit craindre que la trop faible proportion de professionnels vaccinés engendre une reprise de l’épidémie, notamment dans les EHPAD… mais l’Exécutif pourrait aussi se laisser la possibilité de rendre la vaccination obligatoire à d’autres professions exposées au virus.

L’exécutif a depuis quelques jours mis sur la table une telle obligation pour les personnels des Ehpad et hôpitaux, notamment au cas où l’objectif des 80% de vaccinés ne serait pas atteint “d’ici septembre”. 

Mercredi, la Fédération hospitalière de France s’est en ce sens dite favorable à “une vaccination obligatoire des professionnels de santé et tous ceux qui sont au contact des patients”, quitte pour cela à “envisager des mesures législatives”. Et le Pr Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a également admis “envisager” cette obligation, après avoir été “contre”. 

Autre piste: de nouvelles règles pour le pass sanitaire, et ne plus seulement le réserver aux voyages à l’étranger et aux événements rassemblant plus de 1 000 personnes.

Enfin, le premier ministre relance un vieux débat: les amendes en cas de non respect de l’isolement obligatoire pour les malades du Covid-19… mais reste un chantier, et non des moindres, trouver un consensus politique au plus vite, sur fond d’inquiétudes face à la montée du variant Delta.

Toutes ces mesures pourraient donc être débattues à l’Assemblée Nationale et au Sénat, avant le 23 juillet, date du début des vacances parlementaires.

Plusieurs annonces alors que l’amélioration se poursuit dans les hôpitaux en France avec 8.232 malades du Covid-19 hospitalisés jeudi, dont 1.162 en réanimation, au plus bas depuis plus de huit mois, selon les chiffres officiels. Dans les hôpitaux, 109 nouveaux patients ont été admis ces dernières 24 heures (contre 158 la veille), d’après les données de Santé publique France. 
    
Même décrue dans les services de soins critiques, réservés aux malades les plus gravement atteints, avec 1.162 patients hospitalisés (1.204 mercredi). 30 nouvelles admissions ont été enregistrées en un jour.     

Leave a Reply