Vaccin coronavirus : la vaccination bientôt ouverte aux moins de 50 ans souffrant d’obésité – sortiraparis

Spread the love

Par Rizhlaine F. · Publié le 28 avril 2021 à 10h55 · Mis à jour le 28 avril 2021 à 10h55

La vaccination contre le coronavirus, réservée aux publics prioritaires, s’ouvre très prochainement aux français de moins de 50 ans souffrant d’obésité. L’ensemble des français de plus de 50 ans pourrait également avoir accès au vaccin plus tôt que prévu.

Dernière ligne droite dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus ? La France mise beaucoup sur la vaccination pour sortir de cette crise sanitaire tout en s’assurant que les profils les plus fragiles face à la maladie soient vaccinés en priorité. La campagne vaccinale s’ouvre ainsi progressivement aux publics selon trois principaux critères : la tranche d’âge, les facteurs de comorbidité et la profession. 

Concernant les moins de 50 ans, la vaccination n’était jusque là proposée qu’en cas de pathologie rare. Mais alors que la méfiance vis à vis de certains vaccins font courir le risque de gaspiller des doses, l’accès au vaccin devrait s’étendre très prochainement aux personnes souffrant d’obésité de moins de 50 ans. Il s’agit là d’un facteur de comorbidité qui représente un risque de développer une forme grave de la covid. 

Lors de la conférence de presse du 22 avril 2021, le ministre de la santé Olivier Véran avait ainsi déclaré “”l’obésité est en effet un facteur de risque de formes graves […]. J’ai donc saisi les comités scientifiques pour déterminer quand et dans quelles conditions nous pourrons ouvrir la vaccination aux Français, qui bien qu’ayant moins de 50 ans, souffrent d’obésité sévère. La réponse ne va pas tarder, mais il est probable que nous puissions démarrer d’ici la mi-mai“. 

Ce mercredi 28 avril 2021 au matin, le président du Conseil d’orientation de la Stratégie vaccinale Alain Fischer, confirme sur Europe 1 cette ouverture prochaine de créneaux pour les moins de 50 ans souffrant d’obésité. Selon une information du Parisien, il serait également question de proposer la vaccination à l’ensemble des français de plus de 50 ans plus tôt que prévu. 

Leave a Reply