Un ado, créateur d’un site sur le Covid-19, refuse une offre de rachat de 7,3 millions d’euros – La Voix du Nord

Spread the love

Le site ncov2019.live, créé par un lycéen américain de 17 ans, Avi Schiffman, reçoit 30 millions de visites par jour. Ce site, qui regroupe les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, et celles des gouvernements et ministères de la Santé dans le monde, a suscité les convoitises.

« Je ne veux pas être un profiteur »

Le jeune passionné d’informatique a même reçu une offre de 8 millions de dollars (un peu moins de 7,3 millions d’euros), pour racheter cette mine de données. Bien qu’alléchante, Avi Schiffman a décidé de décliner cette proposition pour plusieurs raisons. « Je n’ai que 17 ans, je n’ai pas besoin de 8 millions de dollars… Je ne veux pas être un profiteur », a-t-il notamment résumé rapporte Business Insider. L’adolescent ne souhaite pas non plus que les popups (fenêtre qui s’affiche sur l’écran de façon automatique à l’ouverture d’une page web) ruinent l’interface utilisateur et surtout, il ne veut pas devoir se soumettre aux exigences des acheteurs, qui lui pourraient lui demander d’apporter des modifications avec lesquelles il ne serait pas d’accord. Mais c’est avant tout parce qu’il estime que ce site est d’utilité public et qu’il doit être consultable facilement qu’il ne souhaite pas le vendre. Il craint qu’en le vendant, l’ajout d’annonces publicitaires ralentisse le site et le rende inutilisable pour les visiteurs du monde entier qui n’ont pas une connexion Internet très rapide.

Tant que la pandémie est toujours active, le lycéen de Seattle souhaite continuer à alimenter le site et à y ajouter de nouvelles fonctionnalités, comme un calculateur de taux de survie. Il met constamment à jour les statistiques des pays du monde sur les infections, les décès, les guéris et présente également une carte du monde des infections. Pour l’instant, ce site lui prend tout son temps et lui a même « fait sauter deux semaines d’école ».

Mais une fois que la pandémie sera finie, Avi Schiffman a l’intention de supprimer le site. En attendant, cette expérience lui a permis de rencontrer de nombreux investisseurs et même de recevoir une offre d’emploi de Microsoft, qu’il a également déclinée. « Si demain je montais mon entreprise, je sais que les investisseurs prendraient au moins le temps de regarder mon business plan. »

L’un des rêves de l’adolescent, c’est d’échanger avec Bill Gates, avec qui il a sans aucun doute de nombreux points communs.

Leave a Reply