Tesla annonce une voiture électrique à 25 000 dollars pour 2023

Spread the love
Tesla annonce une voiture électrique à 25 000 dollars pour 2023

Tesla va produire une voiture électrique d’un prix de 25 000 dollars dans les trois prochaines années. Lors de la présentation de Tesla 2020 à l’occasion de la Journée de la batterie, mardi, l’entrepreneur et PDG de Tesla, Elon Musk, a déclaré que le développement d’un véhicule de 25 000 dollars était à l’horizon, avec pour objectif global de réduire le coût initial associé à l’achat d’une Tesla.

« Ce sera en gros égal ou légèrement meilleur qu’une voiture à essence comparable », a comparé Elon Musk, ajoutant que le délai de production du modèle moins cher de Tesla sera d’environ trois ans.

Tesla est connu pour ses gammes de produits Model Y, Model S, Model X et Model 3 (le moins cher). A titre de comparaison, le modèle 3, apparu en février 2019, coûte 35 000 dollars, un prix qui, selon le constructeur automobile, n’a été rendu possible qu’en déplaçant les ventes vers une plateforme en ligne uniquement et en réduisant les points de vente physiques.

« Il est essentiel que nous fabriquions des voitures que les gens peuvent réellement se permettre », a commenté Elon Musk.

publicité

Nouvelle cellule de batterie plus puissante

En plus d’un prix attractif, l’homme d’affaires a déclaré que le développement d’une nouvelle cellule de batterie, une conception cylindrique qui offre une augmentation de 16% de l’autonomie et une réduction du coût de la cellule par kilowatt-heure. En mars dernier, le PDG de Tesla avait révélé que la société avait dépassé la barre du million en produisant des véhicules électriques, et au cours de l’année dernière, le prix des actions a augmenté de 800 %.

Cependant, les investisseurs ont semblé moins impressionnés par Battery Day, le prix des actions ayant chuté de 5,6 % à 424,23 dollars à la clôture du marché.

Dans d’autres informations récentes de Tesla, la société tente de dissuader les clients qui sont tentés d’améliorer les performances de leurs véhicules avec des boosters de performance proposés par des tiers. Le module Boost50 d’Ingenext a été conçu pour le modèle 3 afin de réduire le temps d’accélération ainsi que de permettre un mode dit “drift” qui désactive le contrôle de la traction tout en maintenant la direction assistée et l’ABS.

Le module, une alternative moins coûteuse à la mise à jour officielle “Acceleration Boost” de Tesla, d’un coût de 2000 dollars, a été rendu inutile dans la mise à jour 2020.32 du logiciel du modèle 3. Cependant, un jeu du chat et de la souris pourrait avoir commencé, car Ingenext semble avoir contourné la tentative de Tesla de bloquer le logiciel.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply