Protocole sanitaire, troisième dose : toutes les annonces de Gabriel Attal – Le Figaro

Spread the love

«Nous sortons de cette crise la tête haute, grâce aux choix que nous avons faits et à la robustesse de notre système social», affirme Gabriel Attal.

«La décrue de l’épidémie se poursuit de manière nette et continue», se réjouit le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, à l’issue du conseil de défense et du conseil des ministres de ce jeudi 7 octobre. Avec un taux d’incidence national sous la barre des 50 cas pour 100 000 habitants, une nouvelle phase de déconfinement pourrait être envisagée «très prochainement» aux Antilles, si la baisse se poursuit.

Cependant, «l’heure de lever toutes les mesures, toutes les contraintes, n’est pas venue», explique Gabriel Attal. L’adaptation du passe sanitaire «ne sera pas envisagée avant le 15 novembre».

À VOIR AUSSI – Le gouvernement ne prévoit pas d’allègement du passe sanitaire «avant le 15 novembre», déclare Gabriel Attal

«Cette décision sera d’ordre national et par secteur», a-t-il affirmé. La situation épidémique ne permet pas non plus pour l’instant d’envisager de «lever toutes les mesures et contraintes» car l’épidémie ne recule pas «dans une trentaine de départements».

Protocole allégé dans 68 départements

Un protocole allégé a été mis en place dans les départements où le taux d’incidence est le plus bas, permettant aux enfants des écoles primaires de ne plus porter le masque en intérieur. Il sera étendu à 21 nouveaux départements à partir de lundi prochain, portant le nombre total de territoires concernés à 68.

Troisième dose pour les soignants

«Dès aujourd’hui, les soignants complètement vaccinés depuis plus de 6 mois peuvent recourir au rappel vaccinal», précise le porte-parole du gouvernement, en insistant sur l’importance de ce rappel «pour maintenir l’immunité».

À VOIR AUSSI – «Les soignants peuvent désormais recourir au rappel vaccinal», annonce Gabriel Attal

Ce conseil des ministres a également été l’occasion d’adopter les mesures du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) de 2022, «une nouvelle étape dans une action de protection toujours plus forte des Français». Gabriel Attal précise que la sécurité sociale «a permis aux Français de tenir, malgré la crise sanitaire», et notamment de bénéficier de vaccins et de tests gratuits. Ces derniers seront cependant payants à partir du 15 octobre.

Leave a Reply