Manifestations à Paris : des identitaires déploient une banderole, les riverains la déchirent – Sud Ouest

Spread the love

Ce samedi, plusieurs rassemblements sont organisés à Paris et dans plusieurs villes de France à l’appel du comité Adama Traoré, ce jeune homme noir décédé en juillet 2016 après son interpellation par des gendarmes en région parisienne.

Dans la capitale, le défilé contre les violences policières et le racisme est parti à 14h30 de la place de la République. Assa Traoré, la sœur du jeune homme et figure du comité, a appelé à marcher pour “dénoncer le déni de justice, pour dénoncer la violence sociale, raciale, policière”, réclamant à nouveau la mise en examen des gendarmes impliqués dans l’interpellation de son frère.

>>> Racisme et violences policières : à Paris, Bordeaux, Lyon, des milliers de personnes à nouveau dans la rue

Une banderole déchirée par les voisins

Peu avant le début de la marche, une poignée de militants d’extrême droite de Génération identitaire ont déployé, depuis le haut d’un immeuble de la place de la République, une banderole rouge et blanche portant l’inscription : “Justice pour les victimes du racisme anti-blanc”, suivie du hashtag “White lives matter”. Référence détournée du slogan anti-raciste “Black Lives Matter” qui signifie “Les vies des noirs comptent”.

D’après plusieurs journalistes présents sur place, les habitants de l’immeuble ont commencé à découper et déchirer la banderole sous les applaudissements des manifestants. 

Leave a Reply