Les raisons de la flambée du bitcoin et pourquoi cela va continuer

Disparu des écrans radars, le bitcoin reprend du poil de la bête. Après une traversée du désert, il vient même de passer la barre symbolique des 40 000 euros pour la première fois depuis plus d’un an et demi. Avec, à l’horizon le prochain « halving » en 2024 qui va acter une diminution de l’offre du bitcoin, cette soudaine flambée du cours du bitcoin n’est peut-être pas tout à fait due au hasard.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le bitcoin, comment ça marche ? Le Groupe SII et l’École des technologies numériques avancées (ETNA) ont élaboré une émission diffusée…

On l’avait presque oublié, mais le cours du Bitcoin repart à la hausse. Comment expliquer cette soudaine flambée ? Depuis le 1er décembre 2023, le cours du Bitcoin s’envole. Il a gagné 20 % en une semaine pour dépasser les 40 000 euros, un seuil qu’il n’avait plus connu depuis le printemps 2022. C’est aussi et surtout un niveau 2,5 fois plus élevé qu’en début d’année, où le Bitcoin plafonnait entre 15 000 et 16 000 euros.

Cette progression s’explique de nombreuses manières, la première étant l’arrivée prochaine sur le marché d’un premier ETF (fonds d’investissement négociés en bourse) Bitcoin à Wall Street. En effet, pour la première fois, cette année, les autorités financières ont accepté d’autoriser la création d’un ETF basé sur une cryptomonnaie, en l’occurrence le Bitcoin. Il devrait être lancé très prochainement et l’idée est de pouvoir disposer d’un fond d’investissement basé sur l’évolution du Bitcoin, sans forcément avoir à posséder soi-même de la cryptomonnaie. D’autre part, la hausse du Bitcoin s’explique aussi par le maintien d’une forte inflation, un peu partout dans le monde. En ce sens, la cryptomonnaie se mue en valeur refuge.

Le cours bitcoin va bondir avec le prochain « halving »

Comme toujours avec les cryptomonnaies, il est très difficile de savoir si cette tendance à la hausse du Bitcoin va perdurer. Toutefois, un autre élément joue en la faveur d’une possible hausse du Bitcoin dans les mois à venir : le phénomène de « halving », dont le prochain rendez-vous est attendu en avril prochain.

Voir aussi

La révolution de la blockchain : définition, fonctionnement et perspectives

Intervenant environ tous les quatre ans, il s’agit d’un moment charnière, durant lequel la récompense des mineurs est divisée par deux, ce qui ralentit mécaniquement la quantité de Bitcoin mise en circulation. Historiquement, cela s’accompagne surtout d’une envolée du cours du Bitcoin. La première moitié de l’année 2024 devrait donc être positive pour ceux qui possèdent de la cryptomonnaie. L’avenir est quant à lui plus flou. Reste à savoir si le Bitcoin battra son record historique de novembre 2021, où il avait dépassé les 56 000 euros.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *