Incendie de Lesbos: Berlin demande aux pays de l’UE d’accueillir des migrants – Le Figaro

Spread the love

Mercredi matin, un gigantesque incendie ravage le camp de Moria qui abrite plus de 12 000 migrants. L’île de Lesbos est déclarée en «Etat d’urgence».

Par Le Figaro avec AFP

Dans le camp de Moria, à Lesbos, le 9 septembre
Dans le camp de Moria, à Lesbos, le 9 septembre MANOLIS LAGOUTARIS / AFP

Un incendie ravage depuis le petit matin le plus grand camp de réfugiés de Grèce. Une opération de sauvetage d’envergure est en cours, ont annoncé les pompiers grecs, qui précisent que le camp a «brûlé à 99%» et que «le feu continue». Le porte -parole du gouvernement grec, Stelios Petsas, a déclaré sur la chaîne de télévision publique ERT, que «l’île de Lesbos est en état d’urgence».

» À VOIR AUSSI – Grèce: le plus grand camp de réfugiés de Lesbos ravagé par un incendie

L’UE promet de l’aide

Le ministre allemand des Affaires étrangères a réclamé mercredi des pays de l’Union européenne qu’ils prennent en charge des migrants en raison de la «catastrophe humanitaire» provoquée par l’incendie du camp de Moria, sur l’île grecque de Lesbos.

«Mettre en sécurité et à l’abri toutes les personnes se trouvant à Moria est une priorité», a tweeté la commissaire chargée des affaires intérieures, Ylva Johansson. Le ministre allemand des affaires étrangères, Heiko Maas, a quant à lui affirmé: «Nous devons au plus vite déterminer comment nous pouvons soutenir la Grèce» et parmi ces aides, «figure une répartition entre pays de l’UE prêts à accueillir (des migrants)».

Leave a Reply