“Il y a un droit à manifester pas à bloquer le pays”, lance Darmanin à Martinez – BFMTV.COM

Spread the love

Ce dimanche soir, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a débattu sur notre plateau avec Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, au sujet de la réforme des retraites et du mouvement de grève.

J’ai toujours été de ceux qui ont protégé le droit de manifester même quand la droite sénatoriale a cherché à le restreindre”, a commencé le membre du gouvernement, avant de poursuivre: “La vérité c’est qu’il s’agit aujourd’hui d’accepter le droit de manifester, de faire grève, de s’opposer à une réforme mais pas à empêcher les gens de vivre correctement.”

“Ce n’est pas du chantage, ça s’appelle une revendication” 

“Arrêtez de faire porter la responsabilité sur les épaules de ceux qui ne veulent pas d’une réforme. Partout où il y a revendication, il y a action et discussion”, a alors contré Philippe Martinez.

“On ne peut pas dire que la CGT ne puisse ni manifester ni diffuser des tracts”, a avancé Gérald Darmanin, enchaînant: “Il y a un droit à manifester, pas un droit au blocage du pays.”

L’homme politique a déclaré: “La République ne peut pas subir de chantage. Aujourd’hui, ceux qui font grève ou en tout cas ceux qui empêcheraient les trains de rouler ou les avions de décoller ce n’est pas le gouvernement”. “Ce n’est pas du chantage, ça s’appelle une revendication”, a rétorqué le patron de la CGT. 

Leave a Reply