Guerre en Ukraine en direct : Zelensky accuse la Russie d’utiliser des «bombes au phosphore» – Le Parisien

L ‘essentiel

  • Alors que le président américain Joe Biden est arrivé à Bruxelles mercredi soir pour un marathon diplomatique, les Etats-Unis vont annoncer de nouvelles sanctions contre des oligarques et des responsables politiques russes.
  • Les membres de l’UE se réunissent ce jeudi pour s’entendre sur des achats communs de gaz, sur le modèle de leurs commandes de vaccins anti-Covid, pour réduire leur dépendance aux hydrocarbures russes, mais restent divisés sur un plafonnement des prix.
  • Sous la pression de l’Ukraine, le constructeur automobile français Renault a annoncé mercredi soir suspendre les activités de son usine à Moscou.
  • Plus de 3,6 millions de personnes ont fui l’Ukraine et les combats déclenchés par l’invasion de l’armée russe.

12:27

Sans l’Ukraine, les voisins de la Russie sont en « en danger », selon  Volodymyr Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans un discours devant le Parlement suédois a estimé que « si l’Ukraine ne résistait et ne se défendait pas, cela signifierait que tous les voisins de la Russie seraient en danger à partir de maintenant ». « La Russie est entrée en guerre avec l’Ukraine car elle veut aller plus loin en Europe, ils veulent détruire la liberté en Europe », a-t-il ajouté.  

12:21

Reprise partielle de la Bourse de Moscou après un mois de fermeture

Lors de cette reprise partielle des cotations, avec seulement une trentaine d’actions étaient  disponibles. A l’ouverture, l’indice Moex, libellé en roubles, prenait 9,07% tandis que l’indice RTS, libellé en dollars, perdait 5,28%.

Le 24 février, jour de l’entrée des troupes russes en Ukraine, la Bourse avait dévissé de plus de 30% et près de 190 milliards de dollars s’étaient évaporés en une journée.

12:17

Pour Varsovie, la Russie n’est plus « autoritaire » mais « totalitaire »

Le Premier ministre polonais Mateusz Mazowiecki a estimé à Varsovie que la Russie était devenue « un Etat totalitaire » et il a appelé au renforcement des sanctions contre Moscou suite à l’invasion de l’Ukraine.

Selon lui les sanctions occidentales sont « sans précédent, elles vont très loin, mais sont insuffisantes.»

11:59

Zelensky s’adresse à l’Otan

Le président ukrainien demande à l’Otan « une aide militaire sans restriction », alors que les pays de l’Organisation se réunissent en sommet à Bruxelles. Il accuse par ailleurs la Russie d’utiliser des « bombes au phosphore » en Ukraine. 

11:45

Conseil de l’Otan en cours

La réunion du Conseil de l’Otan, qui se tient à Bruxelles ce jeudi, a démarré en milieu de matinée. 

AFP/JOHN THYS

11:38

L’Allemagne s’adapte

L’Allemagne annonce qu’elle envisage de « suspendre » la fermeture de certaines centrales à charbon, face à la réduction d’approvisionnement en gaz via la Russie. Par ailleurs, pour faire face aux hausses des prix de l’essence, le gouvernement annonce la forte réduction du prix des transports publics. 

11:28

Pékin rejette les accusations de l’Otan

Pékin réfute l’accusation du secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, qui avait dénoncé ce mercredi « le soutien politique apporté à la Russie par la Chine, y compris en répandant des mensonges éhontés et de la désinformation ». « Accuser la Chine de faire de la désinformation sur l’Ukraine, c’est en soi de la désinformation »,  réplique Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse.

11:20

Recul de l’activité dans la zone euro

La croissance de l’activité économique en zone euro a ralenti en mars dans le secteur privé, subissant l’impact de la guerre en Ukraine, dévoile le cabinet S&P. « Les dernières données de l’enquête mettent en évidence les conséquences concrètes et immédiates de la guerre en Ukraine sur la conjoncture de la zone euro et soulignent les risques de contraction pesant sur l’économie de la région au deuxième trimestre », commente l’économiste à la tête du cabinet. 

10:53

Remerciements du maire de Kiev

Dans un message sur Telegram et sur Twitter, le maire de Kiev, Vitali Klitschko, remercie la France et le Conseil de Paris d’avoir accordé à la capitale ukrainienne la citoyenneté d’honneur. Paris a « une nouvelle fois prouvé son amitié et son soutien » à un Etat « qui lutte pour son indépendance et sa liberté ».

10:41

Johnson veut accroître la pression

Interrogé à la radio LBC, Boris Johnson appelle à accroître la pression sur la Russie. « Nous devons faire plus sur le plan économique », juge le Premier ministre britannique. « Pouvons-nous faire plus pour l’empêcher d’utiliser ses réserves d’or, en plus de ses réserves de devises ? », demande-t-il, poursuivant : « mon message aujourd’hui à l’Otan est qu’il y a moyen pour le monde de continuer à intensifier la pression sur Poutine ». 

10:23

Londres prend de nouvelles sanctions

Le Royaume-Uni annonce prendre une nouvelle série de sanctions contre 59 entreprises et personnalités russes.

09:57

Kiev affirme avoir détruit un navire russe de transport de troupes en mer d’Azov

La marine ukrainienne affirme avoir détruit un navire de transport de troupes russes ancré dans le port de Berdiansk, ville proche de Marioupol sur la mer d’Azov.

Selon l’agence Tass, qui citait la chaîne de télévision Zvezda du ministère russe de la Défense, ce navire de transport de troupes et de matériel appartenant à la Flotte de la mer Noire était le premier navire russe de guerre russe à arriver à Berdiansk, le 21 mars. L’information était invérifiable dans l’immédiat. L’armée russe ne donne que très rarement des informations sur ses pertes.

09:47

Plus de la moitié des enfants ukrainiens déplacés 

« Un mois de guerre en Ukraine a entraîné le déplacement de 4,3 millions d’enfants – plus de la moitié de la population enfantine du pays, estimée à 7,5 millions », a détaillé le Fonds des Nations unies pour l’enfance dans un communiqué.

Au total ce sont une dizaine de millions de personnes, soit un quart environ de la population qui ont été forcés de quitter leur foyer.

08:59

Des bombes au phosphore ?

Après le dernier bombardement de Lougansk, les autorités craignent un bilan « bien supérieur », accusant les Russes d’utiliser des bombes au phosphore. D’autres responsables de cette région ont accusé les Russes d’utiliser de telles bombes ces derniers jours, accusations invérifiables dans l’immédiat.

08:55

Aider d’une main les ukrainiens, les tuer de l’autre : la mise en garde de Dmytro Kuleba

« Si un pays de l’UE se plie aux demandes humiliantes de Poutine de payer le pétrole et le gaz en roubles, ce sera comme aider l’Ukraine d’une main et aider les Russes à tuer les Ukrainiens de l’autre. J’exhorte les pays concernés à faire un choix judicieux et responsable », écrit le ministre des affaires étrangères sur Twitter. Hier, la Russie le président russe a annoncé que la Russie n’accepterait plus de paiements en dollars ou en euros pour les livraisons de gaz à l’UE.

08:51

Au moins 4 morts et 6 blessés  dans un bombardement près de Lougansk 

Au moins quatre personnes sont mortes, dont deux enfants, et six autres ont été blessées dans des frappes russes sur la localité de Roubijné, près de Lougansk, dans l’Est de l’Ukraine, annonce le gouverneur de la région, Serguiï Gaïdaï.

08:46

« Il faut se passer du gaz russe », insiste Yannick Jadot 

Le candidat écologiste égrène quatre solutions pour pouvoir se passer du gaz russe, parmi lesquelles avoir un acheteur unique européen, ou encore l’installation de panneaux photovoltaïques.

08:39

« Total veut me faire taire ? »  s’étrangle Yannick Jadot

« On a toujours eu des menaces des lobbys. Les écologistes ne reculeront pas », assire le candidat à la présidentielle, qui réitère ses critiques contre Total. « Je persiste et je signe », réaffirme-t-il. Hier, le groupe énergétique a porté plainte contre Yannick Jadot, qui dénonce le maintien du géant énergétique en Russie et l’accuse de «complicité» avec Vladimir Poutine.

08:24

Poutine a commis une « grosse erreur », selon Stoltenberg

Le secrétaire général de l’Otan dénonce « une grosse erreur » du président russe, avant l’ouverture d’un sommet extraordinaire de l’Alliance.

« Le président (ukrainien) Zelensky va s’adresser aux dirigeants de l’Alliance et ils vont examiner leur soutien pour aider l’Ukraine à exercer son droit à l’autodéfense », a expliqué M. Stoltenberg. L’Otan va également discuter de la nécessité de « réinitialiser ses défenses sur son flanc oriental », -t-il ajouté.

08:20

Pas d’indication « d’un risque chimique imminent »

S’il n’y a pas « d’indication d’un risque imminent » d’utilisation d’armes chimiques, selon Mircea Geoană, « la rhétorique qu’utilisent les Russes est identique à celle utilisée en Syrie, et nous sommes préoccupés ».

08:17

Y’aura-t-il de nouvelles livraisons d’armes ? 

« Nous allons aider l’Ukraine avec des équipements  : antitank, drones…Nous sommes proches des Ukrainiens mais attentifs à ne pas escalader le conflit », répond Mircea Geoană. 

08:15

Les russes ont sous-estimé « l’héroïsme » des forces ukrainiennes, selon le numéro 2 de l’Otan

« La qualité et la quantité des forces russes ne sont pas suffisantes pour prendre les grandes villes. Ils ont sous-estimé l’héroïsme des forces ukrainiennes, et qu’avec le soutien des pays de l’Otan, l’armée ukrainienne est une armée occidentale », dit Mircea Geoană, numéro 2 de l’Otan, invité sur France info. 

08:05

Pas de risque de pénurie alimentaire, assure Julien Denormandie

« Il n’y a pas de risque de pénurie en France parce qu’on on est indépendant sur la production alimentaire. Mais mon inquiétude majeure, c’est la pénurie internationale, notamment dans certains pays partenaires dont le Maghreb, qui dépendent beaucoup » de la Russie ou de l’Ukraine et « subissent en ce moment une sécheresse », prévient le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur RMC.

08:03

Hassan, Boris, la famille Perebynis, Pierre… Ces inconnus devenus les visages de la guerre

07:37

La Russie restreint l’accès à News.Google

Cette décision a été prise à la demande du Parquet général russe, selon un communiqué de Roskomnadzor, cité par les agences.

Ce service d’actualités en ligne « assurait l’accès à de nombreuses publications et matériaux qui contiennent de fausses informations (…) sur le déroulement de l’opération militaire spéciale sur le territoire ukrainien », précise un communiqué.

Leave a Reply