Advertisements

Face au coronavirus, la vente des iPad augmente… en Chine – Fredzone

Spread the love

Le coronavirus est sur toutes les lèvres alors que l’inquiétude grandit suite à un nouveau foyer de contamination découvert en Italie ce week-end. Côté France, la situation est beaucoup plus stable tandis que l’OMS a expliqué que le monde devrait s’attendre à une potentielle pandémie. Alors qu’aucun vaccin n’a pour le moment été trouvé pour lutter contre cette maladie des voies respiratoires, les autorités sanitaires misent sur le confinement et les gestes simples (bien se laver les mains, utiliser des masques) pour limiter la propagation. Des mesures notamment prises en Chine, où est né le coronavirus.

C’est si l’on en croit Digitimes, c’est en Chine que les ventes d’iPad auraient augmenté face au coronavirus.

iPad Mini 5

Il existe une explication simple à cette augmentation des ventes.

Pour communiquer, les Chinois passent par les iPad

Les ventes de tablettes augmentent en Chine depuis plusieurs semaines, comme l’explique Digitimes. Parmi les modèles les plus populaires, on trouve l’iPad de la firme de Cupertino. Résultat ? Des ruptures de stock fréquentes et des prix qui flambent chez les revendeurs et autres boutiques en ligne.

Une information d’autant plus étonnante qu’en Chine, le constructeur américain n’est pas des plus populaires, contrairement aux locaux comme Xiaomi ou Huawei.

Cette hausse s’explique logiquement par l’épidémie de coronavirus qui frappe actuellement la Chine.

Avec un iPad (ou autre modèle), il devient alors plus facile de communiquer avec les personnes (malgré la censure) et prendre des nouvelles de la famille. D’autant plus qu’avec de nombreuses quarantaines, il devient moins aisé de se déplacer ou échanger.

La tablette peut également servir pour les habitants qui travaillent à distance, en télétravail, pour continuer à « vivre » pendant la crise épidémiologique.

Bien évidemment, il ne s’agit pas là de faire la promotion de l’iPad ou féliciter une hausse des ventes de la firme de Cupertino. Mais il est étonnant de constater que grâce à Internet et ces objets connectés, qui ont à peine dix ans, interagir avec d’autres personnes est plus aisé avec une configuration pareille.

Le coronavirus isole beaucoup de familles et proches, pouvoir échanger avec eux malgré la situation est une bonne chose.

Advertisements

Leave a Reply