EN DIRECT – Omicron: “La vaccination garde une bonne efficacité contre les formes graves”, dit Véran – BFMTV

Spread the love

“On peut considérer que nous sommes dans une forme de pic”, selon Véran

“Depuis environ 15 jours, la croissance épidémique, la vitesse avec laquelle le virus circule s’est ralentie progressivement”, a indiqué Olivier Véran ce mercredi, auditionné par les commissions des Affaires sociales et des Lois à l’Assemblée nationale.

“Nous étions sur une vitesse de croissance d’environ 60% chaque semaine, puis 40%, puis 20%. Désormais nous sommes presque à une situation d’équilibre”, a-t-il ajouté. “Aujourd’hui il y aura un peu plus de 60.000 cas contre environ 60.000 la semaine précédente. Donc on voit ce ralentissement qui fait qu’on peut considérer que nous sommes dans une forme de pic”, selon le ministre de la Santé.

“Un pic peut donner lieu à 2 évolutions distinctes. La première c’est l’évolution heureuse, celle de la décroissance de l’épidémie, c’est-à-dire qu’on aurait progressivement 40.000 contaminations, puis 30.000 puis 20.000 par jour, jusqu’à extinction, comme nous l’avons connu lors des vagues précédentes”, a détaillé Olivier Véran.

“Le scénario moins heureux serait celui d’un plateau. C’est-à-dire qu’une fois que le virus aurait cessé sa dynamique de croissance, il continuerait de circuler avec la même vitesse dans notre pays. C’est pas impossible, c’est ce qui se passe au Royaume-Uni”, met-il en garde.

“Il est impossible de savoir quelle sera l’évolution. Depuis quatre jours, ça stagne mais ca ne baisse pas”, détaille Olivier Véran, évoquant un taux d’incidence en baisse depuis trois jours chez les personnes les plus âgées.

“Nous devrions monter à 4000 patients en réanimation d’ici la fin de l’année”, dit Véran

“Nous devrions monter à 4000 patients en réanimation d’ici la fin de l’année, c’est beaucoup”, a déclaré Olivier Véran ce mercredi, au cours d’une audition par les commissions des Affaires sociales et des Lois à l’Assemblée nationale.

Le ministre de la Santé corrobore ainsi les chiffres anticipés par Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres.

Attal prévient qu’il pourrait y avoir “de nouvelles décisions d’ici la fin de la semaine”

Face à la dégradation des indicateurs épidémiques, Gabriel Attal a averti ce mercredi qu’il pourrait y avoir “de nouvelles décisions d’ici la fin de la semaine”.

“Nous nous réunirons dans les prochains jours (…) pour prendre les mesures qui s’imposent”, a-t-il dit, en mentionnant une accélération de la campagne vaccinale et de rappels, le renforcement des contrôles aux frontières, et “adopter les recommandations nécessaires pour les fêtes de famille”.

Le vaccin Johnson & Johnson peut être utilisé pour des doses de rappel

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré ce mercredi que le vaccin de Johnson & Johnson pouvait être utilisé pour des doses de rappel au moins deux mois après la première dose chez les personnes de 18 ans et plus, rapporte l’AFP.

“La recommandation fait suite aux données montrant qu’une dose de rappel du vaccin anti-Covid-19 Janssen administrée au moins 2 mois après la première dose chez les adultes a entraîné une augmentation des anticorps contre le SARS-CoV-2”, a indiqué l’EMA dans un communiqué.

“Le risque de thrombose en association avec une thrombocytopénie (STT) ou d’autres effets indésirables très rares après un rappel n’est pas connu et fait l’objet d’un suivi attentif”, a précisé l’EMA.

Le nombre de personnes en réanimation pourrait atteindre les 4000 autour des fêtes, selon Attal

Alors que 2792 personnes atteintes du Covid-19 sont actuellement hospitalisées en réanimation, cet indicateur “devrait dépasser 3000 très rapidement et atteindre les 4000 autour des fêtes”, a affirmé ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

“Hier (mardi) encore, il y a eu près de 1700 personnes admises à l’hôpital et près de 400 en réanimation, la pression va continuer à s’accentuer durant les prochaines semaines”, a averti le secrétaire d’Etat à la sortie du Conseil des ministres.

>> Retrouvez notre article

Bienvenue dans ce direct

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité liée à la pandémie de Covid-19.

Leave a Reply