Advertisements

Elon Musk déclare que son vaisseau Starship pourrait décoller dans les prochains mois

Spread the love

Elon Musk le CEO de Space X a présenté samedi à Boca Chica Village, au Texas, le prototype Mk1 du futur vaisseau spatial Starship. Il a profité de cette présentation pour annoncer que l’engin serait prêt à voler dans les prochains mois. En effet, le New York Times confirme qu’Elon Musk a bien annoncé que ce prototype pourrait effectuer ses premiers tests sans pilote. Elon Musk a déclaré à la presse : « Ce sera assez épique de voir cette chose prendre son envol et revenir. » Il faut dire que le Mk1 fait plus de 60 mètres et 200 tonnes, le spectacle s’annonce vraiment impressionnant.

Selon Ars Technica, le Mk1 possède des «propriétés thermiques exceptionnelles» grâce à son acier inoxydable qui remplace les matériaux habituels comme le carbone ou l’aluminium. Le second avantage de l’acier inoxydable est son bas coût.

« À des températures extrêmement basses, l’acier inoxydable 301 ne devient pas fragile; et aux très hautes températures de rentrée atmosphérique, il ne fond pas avant d’atteindre 1500 degrés. Starship n’a donc besoin que d’un modeste bouclier thermique en tuiles thermiques ressemblant à du verre.

Un autre avantage est le coût, qui est important pour une entreprise qui construit des vaisseaux à son compte, avec l’intention de construire nombre d’entre eux. La fibre de carbone coûte environ 130 000 dollars la tonne, a-t-il déclaré. L’acier inoxydable se vend 2 500 dollars la tonne. »

Elon Musk est un grand fan de cette matière, il déclare : « … L’acier est facile à souder et résistant aux intempéries … Honnêtement, je suis amoureux de l’acier. »

En plus d’annoncer les premiers tests du Mk1 au cours des prochains mois, Space X annonce également que le véritable Starship pourrait transporter des passagers d’ici l’année prochaine. Pour rappel, le vaisseau spatial Starship de Space X a pour objectif de s’envoler en direction de Mars.

Le Starship pourrait également avoir d’autre possibilité d’utilisations sur Terre. En effet, Elon Musk a déjà déclaré à la presse que le Starship pourrait être capable d’effectuer un trajet entre New York et Tokyo en seulement 30 minutes. Pour conclure, Musk a déclaré que dans les cinq à six prochains mois, SpaceX pourrait construire plusieurs nouvelles versions du Starship, et augmenterait la production de moteurs de fusée jusqu’à un par jour d’ici début 2020.

Advertisements

Leave a Reply