Covid-19 : le risque lié à Omicron «très élevé», selon l’OMS – Le Figaro

Spread the love

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Désormais majoritaire dans de nombreux pays, Omicron a engendré un record de cas mardi 28 décembre en France et au Royaume-Uni. Jugé très à risque par l’OMS, le variant serait moins repérable sur les tests antigéniques. Le Figaro fait le point sur les nouvelles informations liées au Covid-19.

  • Le risque lié à Omicron «très élevé», selon l’OMS

Le risque posé par le variant très contagieux du coronavirus Omicron dans le monde reste «très élevé», a prévenu mercredi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire. «Des preuves fiables montrent que le variant Omicron possède un avantage de croissance par rapport au variant Delta avec un rythme de doublement de deux à trois jours», note l’OMS, ajoutant qu’une «augmentation rapide de l’incidence des cas est observée dans un certain nombre de pays».

  • Nouveaux records de contaminations quotidiennes

La France, le Royaume-Uni, le Portugal et la Grèce ont enregistré mardi de nouveaux records de cas quotidiens de Covid-19, preuve, selon les autorités, de la progression fulgurante du variant Omicron.

En France, ce sont près de 180.000 cas qui ont été recensés dans les dernières 24 heures. Record quotidien également au Royaume-Uni, l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie, avec près de 130.000 contaminations en Angleterre et au Pays de Galles.

En Grèce, le nombre de cas a plus que doublé par rapport à lundi.

À VOIR AUSSI – Dans cette pharmacie parisienne, «200 à 250 tests» attendus au Nouvel An, alors que leur nombre explose déjà

  • Les tests antigéniques moins sensibles à Omicron

Les tests antigéniques de dépistage du Covid-19, qui ont l’avantage de délivrer un résultat en quelques minutes seulement, sont moins sensibles au variant Omicron qu’aux variants précédents, ont averti mardi les autorités sanitaires américaines.

Cela signifie que ces tests sont davantage susceptibles d’indiquer un résultat négatif malgré une infection si une personne est contaminée par Omicron.

  • Omicron majoritaire en Suisse et aux Pays-Bas

Le variant Omicron est devenu dominant en Suisse (environ 55% des cas) et aux Pays-Bas, ont indiqué mardi les autorités, qui alertent sur une augmentation des admissions dans les hôpitaux.

  • Afrique du Sud : rétropédalage sur la fin du traçage

L’Afrique du Sud, qui avait annoncé la semaine dernière la fin du traçage des cas contact de personnes testées positives au Covid-19, est revenue mardi sur cette décision qui a suscité de nombreuses réactions sur le bien-fondé d’un tel retrait.

  • Forte hausse des cas en Argentine

L’Argentine a connu une accélération de la pandémie de Covid-19, avec près de 34.000 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures, 10.000 de plus que la veille, six fois plus qu’il y a une semaine, mais le chef de l’État a pour l’heure écarté de nouvelles mesures restrictives.

  • Décès de Grichka Bogdanoff

Tenues de cosmonaute, ouvrages scientifiques controversés et visages d’«extraterrestres» : Grichka Bogdanoff l’un des jumeaux stars des années 80 et habitué des plateaux de télé, est décédé mardi à Paris, à l’âge de 72 ans, du Covid-19, contre lequel il n’était pas vacciné.

À VOIR AUSSI – Grichka Bogdanoff, le plus jeune des célèbres jumeaux du PAF, est décédé du Covid-19

  • Mexique : un navire de croisière finalement autorisé à débarquer

Le Mexique a affirmé mardi autoriser dans ses ports tous les navires de croisière qui «demandent à accoster», y compris celui refusé par les autorités de l’État de Jalisco (Ouest) en raison de cas de covid-19 à bord.

  • Plus de 5,4 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 5.404.577 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, mardi à 11H00 GMT. En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 820.679 morts, suivis par le Brésil (618.705), l’Inde (480.290) et la Russie (306.090).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

À VOIR AUSSI – Covid-19: «L’élément-clé reste la vaccination», selon Jean Castex

Leave a Reply