Covid-19 : le nombre de malades en réanimation repasse sous la barre des 5000 – Le Figaro

La baisse s’observe aussi sur l’ensemble des hospitalisations, avec un total de patients Covid s’élevant à 25.797, soit un peu moins que la veille.

Le nombre de malades du Covid-19 recensés dans les services de réanimation continue de reculer lentement, passant sous la barre des 5000, et le nombre des admissions dans les hôpitaux décroît plus nettement, selon les chiffres de Santé publique France publiés dimanche 9 mai.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) accueillaient 4971 personnes, contre 5005 samedi et 5106 vendredi. Cet indicateur, surveillé de très près par les autorités sanitaires, s’éloigne doucement de la barre des 6000 malades dépassée le 26 avril, et du pic alarmant de la première vague du printemps 2020 (environ 7000 patients).

En 24 heures, 129 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid ont été admis dans les services de réanimation, contre 191 la veille et 269 vendredi.

La baisse s’observe aussi sur l’ensemble des hospitalisations, avec un total de patients Covid s’élevant à 25.797, soit une petit peu moins que la veille (25.800) et bien mieux que vendredi (26.331).

La baisse des admissions dans les hôpitaux sur les dernières 24 heures est elle plus nette: 527 malades, contre 844 samedi et 1140 vendredi. Les chiffres des décès, des nouvelles contaminations et des vaccinations n’étaient pas encore disponibles en fin d’après-midi.

26,6 % de la population a reçu une première dose

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 26,6 % de la population totale (et 33,9 % de la population majeure) ont reçu au moins une injection (soit plus de 17.8 millions de personnes) et 11,6 % de la population totale (et 14,8% de la population majeure)ont reçu deux injections (soit 7.7 millions de personnes).

À ce jour, seules les personnes de plus de 55 ans sont éligibles à la vaccination, sauf cas de comorbidité. Depuis cinq jours, les personnes de 18 à 54 ans souffrant de comorbidité sont éligibles, quand seules celles de plus de 50 ans ne l’étaient auparavant. Par ailleurs, il n’est plus obligatoire de présenter un certificat médical justifiant ces comorbidités.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *