Covid-19 : la Martinique confinée pour 3 semaines à compter de vendredi soir – Le Parisien

Spread the love

Alors que la situation sanitaire s’est fortement dégradée en Martinique, les autorités ont décidé de prendre de nouvelles mesures. « Un confinement sera mis en place » à compter de vendredi 30 juillet 19 heures et pour trois semaines, « avec une clause de revoyure mi-août », a annoncé le préfet, Stanislas Cazelles, ce mercredi soir lors d’une conférence de presse.

Le couvre-feu en vigueur aujourd’hui à 21 heures est ramené à 19 heures à partir de vendredi et durera jusqu’à 5 heures. C’est également le retour des motifs impérieux : « tout déplacement au-delà d’une limite de 10 km autour du domicile sera soumis à une attestation », a précisé le préfet.

VIDÉO. L’annonce du « confinement » du préfet de Martinique

« La situation de la Martinique continue de s’aggraver », a souligné le directeur général adjoint de l’ARS de Martinique Olivier Coudin, lors de la conférence de presse. La semaine dernière, 3537 cas ont été constatés sur l’île. « Malheureusement c’est une tendance qui se confirme puisque nous sommes déjà à 1100 cas pour la semaine en cours », a-t-il ajouté. Le taux de positivité atteint 16,4 %, contre 4,1 % pour la moyenne nationale. « Le système hospitalier est aujourd’hui dans une situation de saturation », a annoncé Olivier Coudin.

Restaurants et salles de sport fermés

Le confinement qui sera mis en place dès ce week-end aura pour objectif « de casser la courbe, faire baisser le nombre de contamination et protéger le territoire en vue de la rentrée scolaire », a expliqué Stanislas Cazelles. Pour défendre sa mesure, le préfet a rappelé que « le dernier confinement en Martinique a permis de baisser de 75 % le taux de contaminations ».

A la différence des précédents confinements, tous les commerces -non essentiels et essentiels-, « où le masque est porté », pourront rester ouverts. La plupart des activités culturelles pourront aussi se prolonger « dans la mesure où elles se font avec un masque ». Les lieux de culte restent ouverts.

Les commerces où le port du masque n’est pas possible, comme les restaurants ou les salles de sport, devront en revanche fermer.

Retour de la baignade « dynamique »

L’accès aux plages est autorisé pour une baignade « dynamique et sportive ». Les regroupements de bateaux seront eux interdits.

Le préfet a par ailleurs appelé les habitants à respecter à nouveau « la règle des six » personnes dans la sphère privée. Pour lutter « contre les activités festives à domicile », les prestations à domicile, comme les traiteurs, les musiciens, etc., seront interdites, a-t-il ajouté.

Les activités professionnelles continueront, mais le télétravail est recommandé.

Leave a Reply